| | |

CONSTRUCTION - Vous souhaitez construire une maison écolo ? Découvrez ici toutes les étapes nécessaires à la construction d'une maison en matériaux biosourcés !

Les maisons en paille, en bois, en terre... Aujourd'hui, les possibilités de matériaux écologiques pour votre maison sont nombreuses, alors pourquoi ne pas s'y mettre ?

Nous avons demandé à Annaïg Madec, créatrice de la société Terre d'Argile et artisan spécialisé dans l'isolation en paille et en enduits à la chaux, à l'argile et à la terre, de nous en apprendre un peu plus sur les étapes de la construction d'une maison écologique.

Si les matériaux utilisés sont différents, le processus est très similaire à celui de la construction d'une maison classique.

  • Être parfaitement renseigné-e avant de se lancer

Le plus important dans ce type de projet, c'est d'être sûr-e de vous. Avant de vous lancer dans la construction d'une maison écologique, pensez à rechercher des professionnels spécialisés en prenant contact avec des associations, des personnes que vous connaissez qui ont réalisé un tel projet, ou encore en prenant part à un chantier participatif.

Assurez-vous des possibilités qui s'offrent à vous, mais également des limites. Vous ne devez négliger aucun détail.

  • Déterminer son besoin

La première étape consiste évidemment à identifier ses besoins, notamment en fonction de la taille du foyer. Pour cela, vous pouvez faire appel à un architecte ou décider de le faire vous-même.

Attention cependant, vous devez faire appel à un architecte à partir d'une surface de plancher de 150 m².

  • Vérifier avec la banque

Il est toujours important de vérifier avec la banque jusqu'à quel montant peut s'élever votre emprunt. Même si les matériaux biosourcés, comme la paille par exemple, sont parfois moins chers, la construction d'une maison a tout de même un certain coût.

  • Rechercher l'emplacement

Cela paraît évident mais il faut avant tout trouver le terrain avant de commencer à faire des plans, et faire les vérifications qui s'imposent : la nature du sol, l'accès au réseau et à l'assainissement collectif, les règles d'urbanisme... et surtout, s'il est constructible.

En plus, faites attention à l'exposition de votre terrain par rapport aux intempéries. Certains des matériaux utilisés dans les maisons écologiques, comme le bardage, sont plus résistants que d'autres au vent et à la pluie.

  • Réaliser les plans

Vous pouvez réaliser les plans de votre maison par vos propres moyens, mais il vaut mieux s'y connaître. Il est tout de même fortement conseillé de faire appel à un architecte.

  • Déposer le permis de construire

Il est ensuite impératif de déposer un permis de construire à la mairie de votre ville avant d'entamer tous travaux. Cette procédure est exactement la même que pour une maison classique. Elle est souvent assez longue, il faut donc être patient-e et veiller à bien fournir tous les documents demandés.

  • S'occuper du terrassement 

Le terrassement du terrain est un élément essentiel. Puisque la plupart des terrains ne sont pas parfaitement plats, il sera probablement nécessaire de l'aplanir. Un chemin d'accès doit aussi être prévu s'il n'existe pas naturellement.

  • Creuser les fouilles

Une fois le terrain prêt pour accueillir la maison, les travaux peuvent réellement commencer. Il faut alors creuser les fouilles : il s'agit des tranchées qui accueilleront les fondations.

  • Poser les fondations

Pour cette étape, c'est le maçon qui intervient. Il faut poser les fondations et la dalle, c'est-à-dire le plancher en béton qui se trouvera sous la maison.

  • Monter l'ossature et la charpente

Ici, c'est le charpentier qui intervient. Il doit alors monter l'ossature des murs, la charpente et s'occuper de la couverture. La charpente est l'élément qui viendra soutenir le toit, sur lequel la couverture sera posée : il peut s'agir de tuiles ou d'ardoises. Pour les maisons écologiques, l'ossature est généralement en bois.

Si vous choisissez de construire une maison en paille, votre artisan devra s'assurer que l'ossature soit bien adaptée à l'épaisseur des bottes de paille, bien plus épaisses que les isolants classiques.

  • Isoler

Il faut à présent s'occuper de l'isolation. Pour cela vous pouvez utiliser le matériau de votre choix : paille, argile, enduits à la chaux, chanvre, fibre de bois, laine de coton, ouate de cellulose... Les possibilités sont multiples ! N'oubliez pas de vérifier la qualité du matériau qui vous est fourni. Par exemple, en ce qui concerne la paille, elle ne doit pas être humide.

  • Poser le revêtement extérieur

Il est ensuite temps de poser le revêtement extérieur. Il s'agit la plupart du temps de bardage ou d'enduit.

  • Faire la menuiserie extérieure

La menuiserie extérieure correspond aux fenêtres et aux portes. Comme pour l'ossature, il faut être vigilant-e à ce que vos portes et fenêtres soient adaptées à l'épaisseur de votre isolation, afin qu'elles ne soient pas déformées avec le temps.

  • Se consacrer à l'intérieur

Pour l'intérieur, il s'agit de monter les cloisons. Il est aussi très important de s'occuper de l'électricité et de la plomberie, de préférence avec l'aide d'un professionnel.

  • S'occuper des finitions

Et enfin, vous pouvez passer aux finitions, c'est-à-dire tout ce qui touche à la décoration et au confort. Il vous faudra donc choisir des peintures, papiers peints, carrelages, parquets, choisir une cuisine et une salle de bain, et enfin choisir le mobilier.

Et voilà, vous êtes prêt-e à emménager dans votre nouvelle maison écolo !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Maison écolo : réussir son projet de A à Z !

Passez à l'action