| |

ÉCOLOGIE - Ces pots en argile, remis au goût du jour par une entreprise française, se plantent dans la terre et diffusent l'eau petit à petit.

Et si vous n'aviez plus besoin d'arroser votre jardin tous les jours ? Encore mieux, et si vous pouviez économiser jusqu'à 70% d'eau ?

Préserver les ressources en eau est essentiel, surtout dans un contexte de sécheresse. Pour cela il existe une solution, sans arrosage automatique ni technologie high tech, bien au contraire.

La jeune société française Oyas Environnement, créée en 2014, a redécouvert un système d'irrigation millénaire : des pots en argile enterrés auprès des plantes dont les traces les plus anciennes ont été relevées en Chine et datent de 4000 ans. Ils diffusent l'eau petit à petit dans la terre et évitent l'évaporation.

© Oyas Environnement

Aujourd'hui, une dizaine de potiers, tous situés à Saint-Jean-de-Fos dans l'Hérault, fabriquent ces jarres à la main pour Oyas Environnement, à destination des jardiniers amateurs ou professionnels.

Les Oyas, comment ça marche ?

Baptisés Oyas, ces pots en argile doivent être enterrés au ras du sol, à proximité des plantes à arroser. On les remplit d'eau, puis on les ferme avec un couvercle.

© Oyas Environnement

Comme l'argile est poreuse, l'eau suinte à travers pour se diffuser dans la terre vers les racines assoiffées.

Plus de perte par évaporation, surtout si vous paillez votre jardin pour protéger la terre du soleil !

Une Oyas de 10 litres n'a besoin d'être remplie que tous les 6 à 9 jours. Pratique pour économiser l'eau et partir en vacances l'esprit tranquille !

© Oyas Environnement