| | | | |

TRAVAUX - Extension non-isolée transformée en cuisine ouverte, déco chaleureuse... Cindy Béhin a rénové l'ancienne maison de ses grands-parents dans un style actuel.

Il y a trois ans, Cindy Béhin a racheté la maison de ses grands-parents avec son mari Thibault.

Dans un premier temps, le couple a fait rafraîchir la façade en conservant les briques rouges de cette maison typique du Nord. Mais à l'intérieur, ils ont choisi de la transformer à leur image. "Elle n'était plus au goût du jour et pas du tout isolée", raconte Cindy Béhin, 30 ans.

La maison avant le ravalement de façade.

La maison avant le ravalement de façade. © Cindy Béhin

La maison aujourd'hui.

La maison aujourd'hui. © Cindy Béhin

Ouvrir l'espace, rendre la maison plus lumineuse, déplacer la salle de bains du rez-de-chaussée à l'étage... rien de tout cela n'aurait été possible sans l'aide de son père, "touche-à-tout". Car la jeune femme, comme son mari, n'avait encore jamais réalisé ce type de travaux.

L'expérience les a passionnés tous les deux. Voici le résultat et leurs astuces.

Fiche de chantier

Ouvriers

Le couple aidé du père de Cindy Béhin. Des artisans ont été sollicités pour la cuisine, le remplacement des fenêtres et l'installation du poêle.

Durée des travaux

Un an et demi.

Budget

50 000 euros pour toutes les transformations intérieures. 10 000 euros pour la peinture de la façade et les fenêtres.

Une extension transformée en cuisine ouverte lumineuse

Les grands-parents de Cindy Béhin avaient construit une extension de 20 m2 pour agrandir cette maison datant de 1950. Ils y avaient installé leur cuisine. Mais cette pièce en plus n'était pas du tout isolée, comme le reste de la maison.

La cuisine dans l'extension, avant les travaux.

La cuisine dans l'extension, avant les travaux. © Cindy Béhin

Ici, il s'agissait seulement de murs de briques avec du parement bois. Ils ont été isolés avec de la laine de verre (comme dans le reste de la maison) protégée avec des plaques de plâtre.

Le toit de cette extension était en plexiglas. Une nouvelle charpente a été créée pour accueillir une toiture toute neuve, protégée par une membrane d'étanchéité synthétique en EPDM. Cela a permis de créer un puits de lumière très esthétique.

Cindy et Thibault Béhin ont aussi abattu le mur qui séparait le séjour de l'extension. Un mur porteur puisqu'il s'agissait du mur d'origine de la maison.

Le murs porteur a été abattu.

Le murs porteur a été abattu. © Cindy Béhin

Pour supporter le poids de l'étage, des poutrelles IPN ont été mises en place au plafond. "Un ami qui travaille dans le bâtiment nous a aidé à faire tous les calculs de portance", explique Cindy.

Au début, Cindy et Thibault Béhin souhaitaient installer un îlot central. Mais le cuisiniste qu'ils ont sollicité leur a conseillé d'opter pour une cuisine en U pour une circulation et une utilisation de l'espace plus optimale. Avec un îlot central, il aurait fallu laisser un passage libre, alors qu'ici le couple dispose ainsi d'un plus grand plan de travail et de davantage de rangements.

La nouvelle cuisine.

La nouvelle cuisine. © Cindy Béhin

© Cindy Béhin

Le carrelage au sol a été remplacé par du stratifié dans le séjour, pour donner un côté chaleureux, et par du carrelage imitation bois dans la cuisine, pour que ce soit plus facile à nettoyer. La différence de matériau et de couleur permet de bien différencier ces espaces.

Autre élément de séparation : la bibliothèque installée entre la cuisine et le séjour. Cette bonne idée permet de ne pas couper la lumière traversante.

© Cindy Béhin

Poêle à bois et une déco "cocooning"

Dans le séjour, le couple a fait remplacer la cheminée à foyer ouvert par un poêle à bois, plus moderne et qui apporte un meilleur rendement en terme de chauffage.

Le salon avant.

Le salon avant. © Cindy Béhin

Le salon aujourd'hui.

Le salon aujourd'hui. © Cindy Béhin

Papier peint imitation bois sur l'un des murs, fauteuils clubs, meubles en bois clair mixés avec des meubles de style industriel... la déco est résolument chaleureuse et actuelle.

© Cindy Béhin

© Cindy Béhin

Bonnes idées à piquer dans la salle de bains et les toilettes

La salle de bains était située au rez-de-chaussée à l'origine. Une disposition pas très pratique pour le couple, les chambres étant toutes à l'étage. L'ancienne salle de bains a donc été démolie, ce qui a permis de gagner de l'espace dans le séjour, pour installer un grand placard et un piano.

© Cindy Béhin

L'une des chambres de l'étage a été transformée en salle de bains. Les murs sont peints en partie en bleu-vert, pour dynamiser le noir et blanc prédominants.

La nouvelle salle de bains.

La nouvelle salle de bains. © Cindy Béhin

L'astuce pour une baignoire originale : recouvrir le pourtour par du medium hydrofuge et des lames de vinyle autocollantes imitation bois !

Le sol a été changé pour un lino imitation carreau de ciment, que l'on retrouve aussi sur le mur des toilettes du rez-de-chaussée. "C'est plus facile à changer que des carreaux de ciment si on se lasse !", estime Cindy Béhin.

Les toilettes du rez-de-chaussée, avant et après.

Les toilettes du rez-de-chaussée, avant et après. © Cindy Béhin

L'astuce déco en plus : les motifs triangles sur les murs de la chambre

On retrouve les mêmes tons bleus dans la chambre du couple.

Les murs ont été peints avec des motifs triangulaires. "C'est très facile à faire, il suffit de coller de la bande de masquage pour délimiter les triangles avant de peindre", explique Cindy Béhin.

© Cindy Béhin

Pour faire un rappel, des triangles bleus ont été peints sur le coffre à jouets. Un meuble que son grand-père avait fabriqué pour Cindy à sa naissance.

© Cindy Béhin

Au final, le couple est très heureux de cette transformation. "On est très contents d'avoir une maison qui nous ressemble, et de l'avoir transformée nous-même, comme ça, on sait ce qu'il y a derrière les murs", raconte Cindy Béhin.

"Merci au meilleur des papas", glisse-t-elle, reconnaissante pour l'aide que celui-ci leur a apportée. Une aide qui apporte encore plus de valeur affective à cette maison familiale.