| | |

MAKER - Ce flipper en bois ne prend que 30 minutes à assembler. Et vous allez adorer passer des heures à le customiser.

"Dans la communauté maker, jouer est un mode de vie", peut-on lire dans la description ce flipper à assembler soi-même. Chez 18h39, on ne peut qu'approuver cette philosophie (la preuve avec tous ces articles dans lesquels on vous encourage à vous amuser avec votre maison) !

C'est pourquoi ce jeu pour grands enfants nous a forcément tapé dans l'?il. Le designer suisse Alain Schibli a passé deux ans à perfectionner le flipper DIY Makerball.

"J'ai toujours aimé jouer au flipper et je voulais avoir ma propre machine, mais je n'ai jamais eu les moyens d'en acheter une. Les vieux modèles n'étaient pas non plus une option car je n'aurais pas su comment les réparer", explique-t-il

"C'est comme ça que m'est venue l'idée du Makerball : un flipper abordable, facile à construire soi-même et à transformer"

Le flipper DIY et son créateur, Alain Schibli.

Le flipper DIY et son créateur, Alain Schibli. © Makerball

Il vient de collecter plus de 30 000 euros sur le site de financement participatif Kickstarter. Un succès ! Les kits seront disponibles à partir de novembre 2017 pour un peu moins de 200 euros.

Niveau 1 : Assemblez votre flipper

Au départ, Makerball est un ensemble de pièces en bois, livrées dans un carton. L'assemblage nécessite seulement une perceuse et ne prend que 30 à 60 minutes, en fonction de votre niveau de bricolage.

Une partie du kit.

Une partie du kit. © Makerball

Le kit comprend quelques obstacles de base, à placer où vous le souhaitez sur le plateau, et des pièces en métal qui seront utiles pour perfectionner le flipper.

© Makerball

Niveau 2 : Customisez votre flipper et créez vos propres obstacles

Ensuite, à vous de jouer ! Vous pouvez fabriquez vos propres obstacles, avec du carton, du bois, du métal...

© Makerball

© Makerball

Et pourquoi pas décorer votre plateau de jeu avec quelques plantes ?

© Makerball

Niveau 3 : Comptez vos points grâce à l'application mobile

Une application mobile est disponible gratuitement pour comptabiliser le score de chaque joueur.

Les pièces de cuivre fournies dans le kit fonctionnent comme des capteurs. Il suffit de les connecter à un microcontrôleur (un circuit intégré qui rassemble les éléments essentiels d'un ordinateur), non fourni dans kit. La marche à suivre doit prochainement être détaillée sur le site Makerball.

De quoi sonoriser votre flipper, pour qu'il n'ait plus rien à envier aux modèles que l'on trouve dans les cafés ou les salles de jeu !

© Makerball

Et après ?

Le designer prévoit par la suite d'organiser des compétitions entre joueurs et surtout bidouilleurs, pour départager les plus belles machines.

Serez-vous de la partie ? Nous, oui (on compte bien inclure ce flipper dans notre liste de Noël !) 

© Makerball