| | |

AMÉNAGEMENTS - Matériaux, déco ou encore lumière, découvrez comment aménager un plan de travail. Grâce à ces conseils, vous pourrez désormais concocter vos meilleurs plats !

Le plan de travail est l'élément central de votre cuisine puisque c'est à cet endroit que vous préparez vos bons petits plats.

Mais pour qu'il soit vraiment pratique et vous permette de mitonner les meilleurs mets, il est parfois bon de suivre quelques règles pour avoir un plan de travail agréable et bien organisé. Voici donc des conseils de pro pour bien l'aménager.

La hauteur idéale pour un plan de travail

Pour commencer, il est important de connaître les dimensions de base d'un plan de travail.

Un plan de travail trop bas peut vous causer des problèmes de dos, car vous serez obligé-e de vous courber pour cuisiner ou faire votre vaisselle. À l'inverse, il serait dommage d'avoir à utiliser un marchepied si votre plan de travail est trop haut.

© Castorama

Aurore Pannier, architecte d'intérieur, conseille un plan de travail haut de 90 cm. Une mesure qui peut varier de plus ou moins 5 cm selon votre taille. Pour le reste, l'architecte recommande 120 cm de long dans l'idéal. Si vous manquez de place, vous pouvez opter pour une longueur de 80 centimètres.

Pensez aussi à adapter l'épaisseur du plan de travail en fonction des plaques de cuisson que vous choisissez. Les plaques à induction étant plus épaisses que celles en céramique, il faut que le plan de travail soit au moins aussi épais qu'elles.

Le matériau, le choix le plus important

Pour avoir un bon plan de travail, il est important de soigner le choix de son matériau.

Le moins cher de tous est le stratifié, mais ce produit possède quelques failles. Il ne supporte pas bien la chaleur, garde des marques lorsqu'un objet lourd est posé dessus et ne résiste pas aux traces de couteau. Mieux vaut donc être soigneux pour que celui-ci dure longtemps.

© Aurore Pannier // Paris d'intérieur

  • Il est possible d'opter pour des matériaux plus abordables, mais de bonne qualité comme le bois et le béton ciré. Ils sont tous les deux plutôt solides, même s'ils présentent quelques petits inconvénients.
  • Le bois marque face à la chaleur et demande un certain entretien : pensez à le cirer une à deux fois par an pour éviter les taches.
    Le béton ciré, lui, craint les rayures, mais aussi le gras et les acides qui créent des tâches.

Enfin, si vous disposez d'un budget plus élevé, vous pouvez opter pour des plans de travail plus onéreux mais aussi solides.

Les plans de travail en pierre, comme le quartz, la lave ou le granite, sont les plus robustes du marché. Ils résistent au temps, à la chaleur, et ne subissent pas les chocs et les coupures. C'est la meilleur alternative.

© Aurore Pannier // Paris d'intérieur

Les plans de travail en céramique et en verre sont également très résistants même si plus fragiles que la pierre. Ils ne résistent pas biens aux chocs, notamment au niveau des arêtes.

La bonne luminosité pour un plan de travail bien éclairé

Un plan de travail doit toujours être bien éclairé, et la lumière au plafond n'est pas suffisante. Pour plus de lumière, Aurore Pannier propose d'installer des réglettes de néons sous les placards, ou d'opter pour des spots encastrés dans les caissons.

Si vous avez des questionnements sur l'installation de la lumière, 18h39 vous répond dans son article conseils de pros pour installer l'éclairage de sa cuisine.

© Aurore Pannier // Pari d'ameublement

© Aurore Pannier // Paris d'intérieur

Aménager un plan de travail pour gagner de la place

Une que fois votre plan de travail a été choisi, installé et bien éclairé, il ne reste plus qu'à l'aménager. L'objectif est de libérer de l'espace.

Vous pouvez poser des barres de fer sur le mur, ou sous les caissons de rangement pour y accrocher vos louches et autres cuillères, et pourquoi pas vos casseroles.

Vous n'êtes pas fan des cuilleres suspendues ? Vous pouvez les mettre dans de jolis pots délicatement posés sur le plan de travail ou créer des tablettes de rangement sur un mur vide pour y disposer vos pots.

© Castorama

Coralie Vasseur, décoratrice d'intérieur, conseille également de ranger l'électroménager dont on se sert le moins, comme le four à raclette, dans les placards les plus en hauteurs.

Petits conseils techniques pour votre plan de travail

Vous pensiez qu'on vous avait tout dit sur le plan de travail ? Que nenni, voici quelques petites informations supplémentaires.

Beaucoup pensent qu'une table de bar peut aussi faire office de plan de travail, mais sachez que les deux ne sont pas à la même hauteur.

Pour rappel, le plan de travail est haut de 90 cm, alors que la table de bar est haute de 105 cm. Vous ne pouvez donc pas utiliser des chaises de bar pour manger sur votre plan de travail ni cuisiner sur une table de bar, car celle-ci est trop haute.

Pour remédier à ce problème, Aurore Pannier a une petite astuce : prolonger le plan de travail avec des rajouts. Pour cela, rien de très compliqué, il suffit de surélever la partie table pour pouvoir glisser ses jambes dessous.

© Aurore Pannier // Paris d'intérieur

Une dernière chose, si vous avez des enfants, pensez à sécuriser votre plan de travail en rangeant les couteaux, et en choisissant de l'électroménager sécurisé.

Alors, maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu'à vous lancer dans vos travaux !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Une cuisine pour partager de bons moments !