| |

DIY - Vous avez envie de bricoler pour donner une touche personnelle à votre déco d'intérieure, mais vous ne savez pas comment débuter. Voici quelques conseils de pros !

Ce n'est pas parce qu'on est nul en bricolage qu'on n'a pas le droit de s'y mettre. C'est un peu notre credo à 18h39, puisque nous savons désormais que bricoler chez soi rend les gens plus heureux, même s'ils ne savent pas se servir d'un marteau.

Ce serait dommage d'abandonner vos projets et de dépenser des fortunes en magasin, alors que vous pouvez donner une vraie personnalité à votre maison avec une perceuse. Pour vous lancer, voici des astuces simples et efficaces glanées auprès de deux blogueuses : Daphné du blog Be Frenchie, et Marion,  que vous pouvez retrouver sous le pseudo @m.art.ion sur Instagram.

Commencer avec des outils et des matériaux basiques

Cela parait logique, mais on a parfois tendance à assimiler le bricolage avec de gros outils effrayants, dont on ne maîtrise pas le maniement. « Il est vrai que le débutant a peur de déraper avec une perceuse, par exemple, nous apprend Marion. L'idée est de commencer par des outils très simples, pas électroniques, comme le marteau, la scie ou le tournevis. » . Daphné, quant à elle, préconise de bien faire attention à la qualité des outils, car « le problème est souvent dans l'outil lui-même, pas le bricoleur. »


C'est pareil pour les matériaux : pour débuter, les deux expertes conseillent fortement de commencer par le bois, qui est le matériel le plus facile à travailler et très agréable à utiliser. « Le bois se coupe et se recycle facilement », ajoute Daphné. Pour Marion, « l'avantage avec le bois, c'est qu'on peut partir sur des choses simples puis aller progressivement vers des réalisations plus complexes, étape par étape. »

Mais la jeune blogueuse nous apprend aussi que les objets les plus simples à fabriquer sont ceux qui nécessitent le moins d'outils : tout ce qui est à base de ficelle et de macramé, des choses à suspendre, de petits objets déco qui exigent juste de découper, d'assembler, en faisant des noeuds par exemple.

Réfléchir à son projet en amont pour désamorcer la peur

Selon Daphné, c'est la première étape et elle est primordiale : il faut visualiser les étapes de son projet, cela aide à comprendre comment on va faire les choses. Créer l'objet dans sa tête permet de mieux le réaliser concrètement, cela fait appel à la logique. Une précaution qui commence par bien respecter les consignes de sécurité, pour éviter de se couper et de se faire mal. Il faut donc impérativement mettre des gants et se servir d'un étau pour bien serrer les parties à visser et à percer.

« L'électricité par exemple peut paraître très angoissante à bricoler pour un débutant ou une débutante. Mieux vaut donc commencer par monter une lampe par exemple, qui est relativement facile, sécurisé et vite réalisable. » nous dit-elle. En découpant un projet par phases, en le prenant marche après marche, on est davantage rassuré.

Autre astuce imparable de Daphné pour les plus frileux : adapter un objet qu'on peut acheter dans le grand commerce et le transformer soi-même ! Pour cela, la formule est toute simple : il suffit de partir d'une base (une table en bois par exemple), puis de rajouter une touche personnelle, comme des caissons. Cela donne une touche d'architecte d'intérieur à votre déco sans grande difficulté.

« Pour donner une touche perso et originale à ma bibliothèque (j'avais déjà la base), je n'ai utilisé qu'une scie sauteuse et une perceuse, avec lesquelles j'ai fabriqué quelques étagères en relief en plus. » nous raconte Daphné.

Se faire aider en magasin

Nos deux expertes sont formelles : en termes de bricolage, les conseils techniques en magasin s'avèrent extrêmement utiles, car les vendeurs sont très souvent d'anciens pros qui s'y connaissent bien. Si vous avez peur de débuter un projet seul, elles préconisent de prendre des photos d'inspiration de l'objet que vous souhaitez réaliser, et de demander des astuces dans un magasin de bricolage, comme Castorama par exemple.

« Un pro peut vous donner des conseils pertinents qui sera adapté à votre niveau », confirme Marion. Il vous aidera également à choisir le matériel adapté. Le petit plus ? Bricoler c'est bon pour votre moral et pour votre vie de famille, en tout cas c'est ce que nous jurent Marion et Daphné.

Les vertus du bricolage

« On peut même inclure ses enfants sur des étapes simples comme la peinture. C'est extrêmement ludique pour eux et cela leur apprend à faire les choses par eux-mêmes. », s'enthousiasme Marion. Pour Daphné, le bricolage est une bonne manière d'acquérir de l'assurance. On réalise qu'on est capable de faire aboutir un projet, on progresse, on comprend des techniques et cela aide à se recentrer sur soi.

Le plus grand secret pour un bricolage réussi ? « Il faut prendre son temps et ne pas perdre patience », c'est le leitmotiv des deux blogueuses.