| |

JARDIN - Interdites à la vente, les grenouilles sont une espèce protégée que vous ne pouvez pas déplacer. Alors, comment les attirer dans votre jardin pour favoriser la biodiversité ?

Les batraciens représentent une des espèces les plus menacées de la planète, mis en péril notamment par la disparition progressive des étangs. S'il est donc tentant d'aller introduire des amphibiens dans son jardin - d'autant qu'ils permettent de tenir à distance les insectes et autres espèces qui menacent votre bel espace verdoyant -, cette opération est formellement interdite.

Voici quelques conseils pour attirer naturellement les grenouilles dans la mare de votre jardin.

Comment créer une mare aux grenouilles ?

Pour faire venir les grenouilles dans votre jardin, il vous faut absolument un point d'eau. Si vous n'en possédez pas, pas de panique, cet article liste toutes les étapes à suivre pour créer une mare dans votre jardin et ainsi y favoriser la biodiversité. Attention, celle-ci doit être installée dans un endroit ensoleillé mais disposer également de coins d'ombre, ainsi que de différents niveaux.

En effet, selon la température extérieure et celle de l'eau, les batraciens et leurs larves ont besoin de plusieurs profondeurs pour aller se reposer au frais ou, au contraire, dans des endroits chauds. Installez donc des berges en pente douce pour leur faciliter la sortie du bassin. Il est également indispensable que votre mare soit remplie d'eau toute l'année pour assurer le cycle de vie des batraciens. Veillez donc à ce qu'elle ne gèle pas en hiver !

grenouille dans une mare
Pexels @ Couleur

S'il est fortement recommandé de ne pas introduire de poissons dans la mare, car même les petites espèces dévorent aussi les œufs et les larves des grenouilles, n'hésitez pas à garnir votre petit étang de plantes aquatiques indigènes. Celles-ci servent non seulement d'abris aux grenouilles, mais elles apportent également de la nourriture aux batraciens en attirant les insectes.

Des plantes oxygénantes mais pas trop de nénuphars

Serge Tiquet, membre de l'association belge Natagora qui vise à protéger la biodiversité en Wallonie et à Bruxelles à travers différentes actions locales et formations de sensibilisation, conseille de composer votre bassin de plantes oxygénantes. “Si l'équilibre est bien fait, la mare se maintiendra correctement et vous n'aurez pas spécialement besoin de pompe", nous assure-t-il. En revanche, inutile de charger votre point d'eau de nénuphars : il faut que celui-ci soit aéré. “Attirer les batraciens, c'est bien, mais ce qui est sympa surtout, c'est de pouvoir les observer”, ajoute Serge.

Tas de bois mort, amas de pierres ou encore déchets verts, pensez à fournir à vos grenouilles des zones de refuge pour les protéger des prédateurs et leur assurer une certaine tranquillité, rappelons qu'il s'agit d'espèces principalement nocturnes. Exit pelouse tondue à ras bord et haies taillées au cordeau : votre jardin doit disposer d'espaces un peu sauvages pour fidéliser les batraciens. “Laissez donc des zones non tondues, relance Serge. Comme on dit chez nous, il faut avoir un joli bordel”.

mare dans un jardin
© Omar Mahdi

Côté entretien justement, procédez au nettoyage de la mare en dehors des zones de reproduction, c'est-à-dire juste avant le printemps, et évitez de travailler avec des produits chimiques comme des insecticides ou des engrais chimiques car les grenouilles y sont très sensibles.

Un dernier conseil pour la route ? “C'est la nature qui doit aller à la nature, et non l'homme qui doit la contraindre d'aller là où il le veut”, rappelle Serge à celles et ceux qui seraient tentés d'aller arpenter les mares et les bois environnants pour ramener des grenouilles chez eux. Outre le fait que ce soit interdit, “vous risquez d'amener des maladies chez vous, mais aussi des espèces invasives indésirables” qui pourraient menacer d'autres espèces de grenouilles, en cas de reproduction. Bref, laissez faire la nature !