| | |

TINY-HOUSE - À peine âgés de 20 ans, Greg et Jérôme ont construit de leurs propres mains une tiny house rustique. Entre ponçage, électricité, petites victoires et grosses galères, ils racontent leur expérience dans une vidéo.

Greg fait partie de la nouvelle génération d'aventuriers, celles et ceux qui aiment visiter le monde en vivant autrement. Il a aménagé un van, pour assouvir son appétit de voyages. Sur sa chaîne Youtube il raconte ses périples de vanlifer.

Mais cette fois-ci, il a surpris ses abonné-es avec un projet d'une toute autre nature : avec Jérôme, un copain, il a fabriqué une tiny house (petite maison construite sur remorque) de A à Z.

Trouver une remorque pour lancer le projet

Tout commence il y a presque trois ans, au cours d'une journée où le duo apprend à faire du parapente. Pendant une discussion, le premier révèle au deuxième qu'il aimerait construire une tiny house et qu'il a déjà le terrain en Belgique pour le faire. "Je lui ai annoncé que c'était moi la personne qu'il recherchait et qu'on allait réaliser ce projet à deux. Et à partir de là, tout est allé beaucoup trop vite", explique Greg dans une vidéo qu'il a publiée à ce sujet.

Une semaine plus tard, les deux copains étaient déjà sur le terrain pour préparer la venue de leur tiny house. "Cette journée était très importante, car elle a permis de voir si on était vraiment alignés sur le projet, et de discuter un peu de la suite de celui-ci", ajoute Greg.

© The Forest

Les jeunes hommes, d'à peine vingt ans, décident alors de chercher la remorque sur laquelle ils bâtiront leur maison. Car finalement, ce sont les dimensions du plateau qui définissent la taille de la tiny house. Jérôme déniche une remorque militaire utilisée auparavant pour transporter des chars avec une masse autorisée de quatorze tonnes. De quoi prévoir large niveau matériaux !

"Le fait d'avoir acheté cette remorque nous a mis dans une situation de non-retour. Du jour au lendemain, on s'est retrouvé avec une idée en tête, et une remorque sur le terrain. On n'avait pas d'autre choix que de faire avancer notre projet.

Construire sa tiny house pour le "kiff"

Les deux copains l'avouent volontiers : s'ils ont construit une tiny house, c'est avant tout "pour le kiff, pour se reposer et profiter du merveilleux endroit". Sans avoir forcément de compétences dans le domaine.

© L Vielle

Ils ont fait alors appel à une architecte pour faire les plans et concevoir leur projet. "Ça veut dire que tu dois réussir à sélectionner toutes tes idées, les mettre sur papier et en faire un projet concret."

Après avoir évaluer les coups de construction, Greg et Jérôme décident finalement de construire leur tiny house dans le but de la louer, afin de rentabiliser leur projet. Ce qui veut dire que tout doit être au top !

© The Forest

Récupérer un maximum de matériaux pour baisser le prix de construction

Pour éviter d'exploser leur budget, les deux jeunes hommes recherchent des matériaux de bonne qualité, mais le moins cher possible. Ils trouvent notamment, suite à une faillite, du bois de chêne à un prix nettement inférieur au prix du marché. Il servira à protéger la structure extérieure et à décorer l'intérieur.

Sur le toit, Greg et Jérôme installent des tuiles de bois, qu'ils fabriquent eux-mêmes dans des bûches de châtaignier.

"Clairement, la construction, c'est la partie qui prend le plus de temps. Passer d'une remorque vide à une tiny house finie demande quand même pas mal de boulot. Et ça, il ne faut pas le sous-estimer. Heureusement pour moi, je me suis associé à la bonne personne. Jérôme, lui, s'y connaît beaucoup mieux que moi en construction. Et je dois avouer que ça à bien facilité le process", admet Greg.

© The Forest

Deux ans et demi pour que leur tiny house voit le jour

La construction a pris cinq mois. Et visiblement ce qu'il y a de plus compliqué, ce sont les finitions ! "Une fois que tu as fait le cœur de la tiny house, tu dois encore t'occuper de l'éclairage, des plinthes... plein de petits détails qui prennent beaucoup de temps à faire."

Deux ans et demi plus tard, voilà que leur tiny house, nommée The Forest car au milieu des bois, est enfin prête. Pour conclure leur expérience, les deux bricoleurs l'assurent : si vous voulez construire votre propre maison avec des amis, choisissez-les bien. "Il faut faire confiance à l'autre", insiste Jérôme. "Si tu t'allies avec quelqu'un, fais bien attention qu'il soit complémentaire à tes compétences. Parce que si tu commences à te marcher dessus, c'est ça qui créer des tensions", termine Greg.

Pour visiter la bâtisse, voici la vidéo juste en dessous. Pour la louer, rendez-vous directement sur le site. Prenez-vous y à l'avance, car la tiny house est déjà réservée pour de nombreuses dates !

 

Passez à l'action