| | | |

ARCHITECTURE - La propriétaire des lieux souhaitait acquérir une pièce en plus pour travailler chez elle sans exploser son budget. Le cabinet Gray Griffiths Architects a réussi à construire dans son jardin un studio design et à faible coût.

L'architecture inventive et la débrouillardise peuvent rendre la conception accessible à celles et ceux qui ont un budget serré. La preuve avec la construction de ce studio de jardin multi-usages, qui sert aujourd'hui d'atelier de céramiste et de bureau à sa propriétaire.

© Adam Scott

Fabriquer à moindre coût un bâtiment au design épuré

À la base, leur cliente londonienne a missionné le cabinet Gray Griffiths Architects pour un projet simple : avoir une pièce en plus pour étendre son activité de céramiste.

Elle leur a demandé de concevoir dans sa propriété un studio qui lui permette de travailler mais aussi de recevoir, le tout sans dénaturer ni abîmer son jardin. Mais comme l'expliquent les architectes : "les contraintes budgétaires ont donné au projet un avantage inattendu".

© Adam Scott

En effet, il leur été impossible de construire un studio de jardin traditionnel, avec des matériaux neufs, sans dénaturer le design de la bâtisse, compte tenu du budget trop faible.

Pour pallier cette contrainte, les architectes ont donc eu l'idée de réutiliser des matériaux issus de fin de chantiers ou destinés à être jeter en déchetterie. Une façon de construire à moindre coût, mais aussi de préserver l'environnement en recyclant ces déchets.

Tout au long du projet, le cabinet a sollicité les industries locales afin de récupérer les matériaux. Au fur et à mesure des acquisitions, les architectes ont modelé leur projet afin de l'adapter aux matériaux réunis.

© Adam Scott

Un design qui s'inspire des usines environnantes

Avec ses lignes épurées, sa finition noire mate et son toit incliné de faible hauteur, le studio imite le style architectural des usines à proximité.

D'une surface de 18 m², l'intérieur de la bâtisse est répartie en trois zones : la fabrication de céramique, la détente et le travail.
Le bardage et le revêtement intérieur ont été réalisés avec des plaques de contre-plaqués destinées à être jetées et assemblées pour former un patchwork lisse et uniforme.

© Adam Scott

Les portes et les fenêtres présentaient des petits dommages esthétiques après avoir servies de modèles d'exposition. Ces produits de haute qualité qui ne pouvaient être vendus ont trouvé leur place dans le studio, de menues réparations suffisant à les rendre parfaitement utilisables.

La propriétaire du studio semble ravie du résultat : "nommer des architectes sur un projet à faible coût peut sembler extravagant, mais leur intelligence et l'utilisation de matériaux recyclés ont donné lieu à une conception sur-mesure, irréalisable sans leur soutien. Je travaille maintenant trois jours par semaine dans ce studio."

© Adam Scott

© Adam Scott

Une solution efficace pour travailler à domicile. Et si vous découvriez d'autres studios de jardin ?

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !