Les boîtes de Noël : grâce à son initiative, des cadeaux vont être offerts aux plus démunis dans toute la France

SOLIDARITÉ - Grâce à sa communauté sur les réseaux sociaux, Mélanie Dulize a lancé l'initiative citoyenne des boîtes de Noël pour apporter du réconfort aux personnes en situation de précarité.

Avec la crise sanitaire, "la demande dans les associations alimentaires a augmenté de 45%", explique Mélanie Dulize, créatrice du groupe Facebook Comme une Envie de vivre autrement (Franche-Comté). Chiffre inquiétant qui annonce des fêtes de fin d'année difficiles pour certains Français-es.

Cette Franc-Comtoise a alors décidé de venir en aide aux plus démunis en proposant à sa communauté de transformer leurs boîtes à chaussures en boîtes remplies de cadeaux pour Noël.

Un groupe Facebook bienveillant

"Ce qui m'intéressait c'était les gens. J'ai toujours voulu aider ceux en difficulté", raconte Mélanie Dulize. Il y a deux ans, elle a eu un déclic : “Au départ j'avais juste proposé d'envoyer des dessins pour les personnes âgées en EPHAD qui étaient seules à Noël“. À force d'en parler et d'être soutenue par ses amis et ses voisins, elle a lancé une page Facebook solidaire. "Au départ, on était 300 membres avec une sensibilité commune. Puis notre petit groupe bienveillant s'est élargi à une communauté de plus de 2500 personnes", dit-elle.

Sa page Facebook a pour objectif d'organiser des collectes pour des associations, d'informer sur les actions solidaires et de partager des idées pour vivre mieux. "Il y a beaucoup de gens qui veulent agir mais qui n'osent pas se lancer. J'ai voulu leur proposer ce groupe pour qu'ils puissent être soutenus et accompagnés", explique Mélanie.

Elle a aussi eu l'idée de faire un calendrier solidaire dans lequel elle propose tous les mois des défis à sa communauté. Petit exemple : l'année dernière, son réseau avait récolté des sacs à dos remplis de cadeaux pour les personnes sans-abris. Ainsi, une centaine de sacs avaient pu être collectés pour Noël 2019.

Offrir une boîte de Noël pour réchauffer les cœurs

Mais cette année Mélanie a voulu faire autre chose : "Je me suis inspirée de ce qui avait déjà été fait par certaines assos dans d'autres villes. Et c'est comme ça que j'ai proposé les boîtes de Noël". Un peu comme avec le calendrier de l'Avent inversé, le principe d'offrir aux plus démunis au lieu de recevoir donne un tout autre aspect aux traditions de Noël.

Les boîtes seront collectées et distribuées via des associations qui aident les personnes sans-abris mais aussi auprès de celles qui s'occupent des femmes, migrants, et étudiants précaires, ainsi que des banques alimentaires. "J'ai voulu toucher plus de monde car avec ce deuxième confinement, il y a aussi beaucoup de gens qui se sentent seuls. Je veux que ces boîtes réchauffent leur cœur pour Noël", confie Mélanie .

Cette initiative a pris tellement d'ampleur, que c'en est devenu un mouvement citoyen. L'idée a été reprise un peu partout en France, même en Suisse et en Belgique. "On s'attend déjà à recevoir 300 boîtes à Pontarlier, pour Strasbourg c'est 10 000 boîtes ! Je ne pouvais pas gérer toutes les villes. C'est naturellement que des personnes se sont lancées pour s'occuper elles aussi des points de collecte et contacter les associations de leur ville", ajoute-elle.

© Mélanie Dulize

Comment participer ? En déposant toutes sortes d'attentions dans une boîte à chaussure : un habit chaud (gants, bonnet, pull...), une gourmandise (avec une date de péremption valide), un divertissement (livre, jeux…), un produit de beauté/hygiène et un petit mot doux, et précisant sur la boîte si elle est destinée à une femme, un homme, un enfant ou si elle est mixte.

Les dépôts des boîtes se font jusqu'au 6 décembre. Vous pouvez retrouver tous les points de collecte sur le groupe Facebook "Comme une Envie de vivre autrement" ou alors lancer le vôtre !

Ce site utilise Google Analytics.