| | | | | |

TRAVAUX - Il a fallu tout casser dans cette salle de bains pour tout reprendre à zéro : isolation, évacuations, éclairage et surtout design.

Bruno Tarasse n'est pas du genre à faire les choses à moitié. Lorsqu'il a refait la salle de bains au 1er étage de sa maison, il a installé une cabine de douche avec hammam et sauna intégré.

Puisque celle-ci présentait une forme arrondie, il a fallu trouver une façon d'harmoniser le lavabo placé en face. Il a donc fabriqué un plan de travail et un meuble sur-mesure arrondis eux aussi. Le faux plafond au-dessus du lavabo est lui aussi tout en rondeurs.

Les finitions sont tellement soignées qu'on ne devinerait jamais toutes les heures de travail qui se cache derrière cette ambiance zen.

Nous vous présentions il y a quelques mois le ravalement de façade et la terrasse réalisés par Bruno Tarasse sur la maison alsacienne qu'il a rachetée dans le village de Soultzeren, dans le Haut-Rhin.

Découvrez cette fois comment cet architecte spécialisé dans le bâtiment industriel a fait de cette salle de bains un havre de paix qui appelle à la décontraction.

Fiche de chantier

Ouvriers

Bruno Tarasse a réalisé l'ensemble des travaux lui-même

Durée des travaux

2 mois et demi

Budget

6700 euros pour cette salle de bains

D'abord tout casser, pour mieux reconstruire

À chacun des trois étages de cette grande maison, se trouvait initialement un appartement indépendant. On accédait à l'appartement, où se trouve la salle de bains qui nous intéresse, par l'extérieur. Le nouveau propriétaire a choisi d'intégrer l'ancienne entrée, devenue inutile, à la salle de bains pour l'agrandir.

Plan de l'étage avant les travaux.

Plan de l'étage avant les travaux. © Bruno Tarasse

Plan de l'étage après les travaux.

Plan de l'étage après les travaux. © Bruno Tarasse

Résultat : à la place de l'ancienne porte qui donnait sur un escalier extérieur, on trouve maintenant un placard.

Avant.

Avant. © Bruno Tarasse

Pendant les travaux.

Pendant les travaux. © Bruno Tarasse

Après.

Après. © Bruno Tarasse

Les anciens meubles de salle de bains, les lavabos et la baignoire ont été démontés.

© Bruno Tarasse

© Bruno Tarasse

Mais Bruno Tarasse ne s'est pas contenté de transformer l'espace. Il a également ajouté une isolation qui était inexistante dans toute la maison. Il a donc abattu les autres cloisons de la salle de bains, pour les remonter avec une couche de 50 mm de laine de verre.

Il en a profité pour remplacer toutes les évacuations d'eau et les tuyaux, et les dissimuler à l'intérieur des cloisons.

La phase de démolition.

La phase de démolition. © Bruno Tarasse

Travaillant seul, il a préféré poser des carreaux de plâtre par-dessus l'isolant, plutôt que les plaques de plâtre de type BA13, couramment utilisées mais plus volumineuses et compliquées à manipuler sans aide.

Les carreaux de plâtre, qui bouchent l'ancienne porte.

Les carreaux de plâtre, qui bouchent l'ancienne porte. © Bruno Tarasse

Il a également installé un faux plafond pour placer des spots LEDs plus durables et moins gourmands en énergie que les ampoules

Sauna et hammam à domicile

La pièce maîtresse de cette salle de bains est, bien sûr, cette cabine de douche qui fait également sauna et hammam. "Avec une sécurité pour les petits-enfants", précise Bruno Tarasse, qui n'oublie rien.

© Bruno Tarasse

Puisque cette cabine ne montait pas jusqu'au plafond, il a ajouté des pavés de verre en haut.

À côté, l'ancienne cheminée, qui sert aujourd'hui de conduit pour la ventilation et l'électricité, est décorée avec des pierres de parement.

Un lavabo tout en rondeur et son meuble sur-mesure

Bruno Tarasse a tenu à reproduire le design de la cabine de douche du côté du lavabo. "Il n'y a aucune ligne droite dans cette salle de bains, pour qu'elle soit agréable à regarder", explique-t-il.

Pour le faux plafond qui descend au-dessus du lavabo, il a d'abord fabriqué une armature en bois. Il a ensuite placé une plaque de plâtre tout autour. Pour respecter l'arrondi, il a réalisé des découpes à l'intérieur des plaques plâtre.

© Bruno Tarasse

Il a ensuite peint cette structure qui accueille un spot encastré avec de la résine blanche, qui rappelle la cabine de douche.

Sous le miroir, il a fixé un plan de travail en bambou, qui suit toujours le même arrondi. Il l'a refermé dessous avec une autre plaque de BA13, recouverte d'une mosaïque de pierres, et avec deux portes coulissantes coupées sur-mesure.

© Bruno Tarasse

Ambiance zen et bambous

L'atmosphère est également influencée par le choix de couleurs et de matériaux. La faïence verte avec des motifs de bambou, qui court du sol au plafond, contraste avec la chaleur du bois au sol et sur les plans de travail. Sans oublier la touche végétale avec un véritable bambou... Il n'y a plus qu'à profiter.

© Bruno Tarasse

3 idées à retenir :

  • si vous disposez du budget, pourquoi pas une cabine de douche-sauna-hammam, plutôt qu'une baignoire ?
  • ne pas hésiter à casser les lignes droites en sculptant les plaques de plâtre.
  • jouer sur les contrastes entre les matières : faïence, bois, pierres de parement

Retrouvez tous les articles de notre dossier pour relooker votre salle de bains !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !

Passez à l'action