| | | | |

TRAVAUX - "On voulait intégrer le handicap de notre fils dans la maison sans que ce soit visible". Dans sa nouvelle maison, Caelia a imaginé une salle de bains moderne et adaptée à Leo, qui se déplace souvent en fauteuil roulant.

"On habitait dans une maison qu'on adorait, mais on a dû la quitter car elle était à étages", introduit Caelia Coombes. En effet, son fils Leo, atteint d'une excroissance des os, rencontre des problèmes pour se déplacer et tenir en équilibre. L'escalier était devenu problématique.

Au début, Caelia et son mari souhaitent repartir de zéro et faire construire leur propre maison. Mais le couple n'a jamais réussi à se mettre d'accord avec les constructeurs, qui n'assimilaient pas les besoins de la famille, à savoir, une maison de plain pied, adaptée au handicap de Leo.

Finalement, le couple tombe amoureux d'une maison avec un grand jardin. Mais tout y est à refaire car "l'intérieur était horrible, se rappelle Caelia, surtout la salle de bains qui était une œuvre maçonnique !"

La famille vit aujourd'hui dans une maison adaptée aux besoins de chacun, sans que "le handicap de Léo ne prenne trop de place". Un juste milieu orchestré par Caelia, qui a elle-même dessiné tous les plans de la maison après avoir suivi l'atelier HOME pour apprendre à aménager l'espace. Elle a tellement aimé l'exercice qu'elle a d'ailleurs poursuivi sa formation professionnelle pour s'installer en tant que designer d'espace près de Bordeaux, pour aider particulièrement les familles dans son cas.

Elle nous explique comment elle a adapté la salle de bains pour son enfant.

© À gauche la salle de bains existante, à droite Caelia Coombes

Fiche de chantier

Ouvriers

Un courtier en travaux et ses ouvriers

Durée des travaux

2 mois

Budget

4 500 euros

Casser pour tout reconstruire

Dans l'ancienne salle de bains, il y a une baignoire, pas mal de recoins et d'éléments maçonnés. Pas du tout pratique pour Leo et la famille en général. En plus, la décoration était désuète, voire même de mauvais goût.

Caelia a fait tout démonter pour revoir entièrement la distribution de la pièce. Adieu la baignoire vieillotte et la douche arrondie, place à une douche à l'italienne et un meuble double vasque.

Elle en a profité aussi pour faire poser du placo hydrofuge, un matériau spécialement conçu pour les pièces humides.

Créer un cheminement dans la salle de bains

"Pour le moment, Léo peut se déplacer à la maison sans fauteuil roulant, avec ses béquilles. Mais j'ai préféré anticiper, si un jour il doit se déplacer uniquement en fauteuil", explique Caelia.

Pour facilité l'accès dans la salle de bains à Leo, la designer d'espace a imaginé un cheminement, qui convient aussi parfaitement à sa sœur qui utilise la pièce.

À gauche : avant, à droite, après. © Caelia Coombes

Les enfants rentrent, déposent leur linge sale sous les lavabos puis pénètrent dans la douche par la droite. Ils se lavent, sortent, récupèrent une serviette chaude sur le radiateur et terminent leur parcours  devant le meuble vasque.

Cette configuration permet aussi d'ouvrir la fenêtre sans difficulté, contrairement à l'installation vétuste qui prenait place auparavant. C'est un point non négligeable, qui permet également d'avoir un belle luminosité dans la salle de bains.

La nouvelle salle de bains. © Caelia Coombes

Les adaptations de la salle de bains au handicap de Léo

À première vue, rien ne parait différencier cette salle de bains de celle que l'on pourrait trouver dans une maison "classique". Un pari réussi pour Caelia, qui a tout de même glissé quelques installations pratiques pour son fils. Par exemple, dans la douche, elle a fait construire un banc. Ainsi, Leo se glisse jusqu'à lui et peut prendre sa douche tout seul, sans trop d'effort. "Il râle parfois car le carrelage est froid", s'amuse Caelia.

L'espace est assez grand pour qu'un fauteuil puisse être stationné. Dans la douche, il peut aussi rouler, en le repliant un peu sur lui-même.

Un carrelage gris recouvre le sol de la salle de bains, avec une version antidérapante dans la douche, pour éviter aux enfants de glisser. Enfin, Leo et sa sœur disposent chacun-e d'un lavabo. Ainsi, plus de chamailleries quand ils se brossent les dents !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Rénovez votre salle de bains !

Passez à l'action