| | |

CHAMBRE PARTAGÉE - Camille, alias Merci Raoul sur Instagram, a créé cette cloison pour moins de 50 euros. Ainsi, Bambou, 13 ans, gagne un peu d'intimité dans cette chambre partagée.

Pas facile de faire cohabiter dans la même chambre deux enfants de sexes et d'âges différents...

C'est le défi auquel fait face Camille, alias Merci Raoul sur Instagram. "Bambou, ma belle-fille de 13 ans, et Raoul mon fils de 5 ans, se partagent la même chambre", raconte l'influenceuse.

La promiscuité entre la toute jeune fille et son jeune colocataire n'est plus forcément évidente pour les deux enfants. "Ils s'entendent très bien, mais Bambou a besoin d'un endroit pour pouvoir se changer par exemple", explique la mère de famille.

Camille et son mari ont donc imaginé un moyen de créer un coin dans la chambre commune, située sous les toits et ne disposant que d'une fenêtre. Une cloison ajourée délimite maintenant les espaces, sans pour autant perdre en luminosité.

© La chambre, avant Merci Raoul

Fiche de chantier

Ouvriers

Camille, et un petit peu son mari

Durée des travaux

1/2 journée

Budget

moins de 50 euros

Construire une cloison légère dans la chambre de deux enfants

Une partie de la chambre est surélevée, ainsi chaque enfant dispose de son espace. En bas Raoul, en haut Bambou.

Le couple a choisi de poser la cloison à la limite de la partie la plus haute. Ainsi, pas de gros travaux à faire, et la pièce atypique garde son charme, notamment avec la petite échelle de trois marches.

Il n'a fallu qu'une demi journée à la maîtresse de maison pour monter la cloison, avec l'aide de son mari.

"Au début, on a hésité à installer des planches dépareillées, de récup", commente Camille. Mais pas évident de trouver des planches en bois non traitée pour la chambre des enfants.

Et puis finalement, c'est le métier de son mari qui les a influencé. "Il est pianiste et travaille beaucoup dans des studios de musique. La pose de tasseaux sur les murs est souvent utilisée pour des raisons acoustiques. Finalement, ça nous a inspiré", raconte Camille.

© La chambre, côté Bambou, après les travaux Merci Raoul

Créer un espace sans perdre de la luminosité

Les deux parents ont posé les tasseaux en quinconce, pour permettre à la lumière de passer à travers la cloison. Le haut de la structure reste quant à lui ajouré. Ainsi, ce coin de la pièce reste desservi par la lumière naturelle provenant du toit.

Camille a veillé à ce que le bois vienne d'une filière contrôlée et à ce qu'il ne soit pas traité.

Seuls quelques tasseaux et charnières ont été nécessaires pour fabriquer la cloison légère.

"La porte à été fabriquée à partir d'un morceau de planche qui m'avait servi à fabriquer un abri de jardin", se souvient Camille.

Et qu'en pense Bambou ? "Elle est ravie, elle a réaménagé son espace pour se créer un petit coin lecture."

© Les tasseaux en quinconce Merci Raoul

L'idée vous plaît ? Découvrez aussi 5 conseils de pros pour que vos enfants partagent la même chambre sans se disputer !

Passez à l'action