| | |

ENFANT - Deux enfants ou plus dans une même chambre, comment faire pour éviter la guerre des tranchées ? Suivez les conseils de nos expertes !

Tous les parents rêveraient de pouvoir offrir à ses enfants une chambre individuelle. Mais le prix de l'immobilier et le manque de place, les contraignent parfois à réunir la petite tribu dans une même chambre.

Pas de panique ! Voici les conseils d'Aurélie Guitteny, décoratrice d'intérieur, autrice du blog Superliposés et de Mathilde Abeel, architecte d'intérieur.

1- Déculpabiliser les parents

C'est souvent par défaut que les parents imposent à leurs enfants une chambre partagée.

Aurélie Guitteny, notre experte autrice du blog Superliposés, s'exclame : “Déculpabilisons les parents ! C'est un standard d'épanouissement complètement arbitraire que de penser qu'une chambre par enfant est obligatoire. En plus, je ne suis pas certaine que ce soit une meilleure chose pour nos enfants”, précise-t-elle.

Voyez le bon côté des choses : quel meilleur lieu de vie que la chambre à coucher pour se forger des souvenirs en commun entre frères et soeurs,  qui dureront toute une vie ?

Aurélie Guitteny ajoute que c'est aussi très pratique d'un point de vue du coucher : “Partager une chambre réduit le temps consacré au coucher, et réduit les terreurs nocturnes.” Quand on vous dit de déculpabiliser...

2 - Être à l'écoute des besoins de chacun

Comment concilier les envies de votre fille de 9 ans avec ceux du petit dernier de tout juste trois ans ? Le mot clé : l'écoute. Bien que la cohabitation soit une occasion d'apprentissage du respect de l'autre, il faut avant tout prêter une oreille attentive aux besoins de chacun-e.

Si l'écart d'âge entre vos deux enfants est important, leurs emplois du temps risquent parfois d'être incompatibles, surtout quand il est question de sommeil.

Mathilde Abeel, architecte d'intérieur et maman de 3 enfants qui cohabitent dans la même chambre, nous explique : “On a organisé un petit coin salle de jeu dans une autre pièce pour les deux plus grands afin d'éviter qu'ils ne dérangent le dernier de 9 mois quand il fait sa sieste”.

Si vous n'avez pas l'opportunité d'organiser une salle de jeu, Mathilde rappelle qu'il faut penser aux petites lampes d'appoint qui permettent à ceux qui veulent veiller un peu plus tard de le faire sans déranger ceux qui dorment !

3 - Faire en sorte que chaque enfant puisse accéder facilement à son lit

“Le lit c'est le lieu qui incarne l'intimité d'une personne, c'est un espace exclusivement personnel”, explique Aurélie Guitteny. Pas question donc d'imposer à vos enfants le même couchage, veillez alors à respecter leur périmètre intime en s'assurant qu'ils aient chacun un lit.

Au-delà d'être un refuge, le lit doit être facile d'accès pour votre enfant. C'est la raison pour laquelle notre experte n'est pas favorable aux lits superposés “c'est pratique certes, mais l'échelle n'est pas un système très sécurisant”.

Mais voilà, le lit superposé c'est quand même bien pratique quand il s'agit d'optimiser l'espace. Rassurez-vous, on a pensé à tout, la suite arrive !

4 - Optimiser les rangements et opter pour une mezzanine

Le lit superposé c'est bien souvent la solution idéale pour optimiser l'espace dans une chambre. Mais comme l'a soulignée notre architecte, ce n'est pas la solution idéale pour permettre à votre enfant d'accéder à son couchage. Que faire alors ?

“Au lieu d'optimiser la place accordée aux couchages, pourquoi ne pas optimiser l'espace consacré aux rangements ?”, souligne Aurélie Guitteny. La mezzanine à escalier est la solution idéale : en plus de ne pas utiliser d'échelle, l'escalier est une astuce hyper utile pour ranger toutes les affaires de vos enfants !

Ainsi, la place que vous perdez en couchage, vous la gagnez en rangement. Tout est une question de stratégie !

5 - Personnaliser l'espace de chacun des enfants sans l'isoler du reste de la chambre

Aurélie Guitteny nous met en garde : “il faut penser la décoration de la chambre dans son ensemble et éviter de scinder la chambre en deux en créant deux univers complètement différents.”

Comme nous le précise notre experte, il faut parvenir à créer un espace partagé où vos enfants s'échangent leurs jouets, livres, parvenir à créer un endroit de partage.

Mathilde Abeel a conservé l'idée d'unité mais l'a adaptée à ses 3 enfants: “L'idée c'était de créer une certaine forme d'harmonie mais on a fait le choix de tout multiplier par 3. Chaque enfant à son coffre, sa petite bibliothèque, sa lampe ou son panier à pyjama.”

Pensez aussi aux structures à monter soi-même comme un voilage, un baldaquin ou alors une structure cabane, ou même un tipi, comme ici !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Enfants !