| | |

RÉNOVATION - Le propriétaire en rêvait, l'architecte d'intérieur l'a fait. Découvrez ce projet atypique, à la déco industrielle !

Lorsque son client a acheté l'appartement constitué d'une cave et d'un niveau en rez-de-chaussée, il a su tout de suite ce qu'il voulait. "Il est cinéphile, alors on a conçu un salon comme une salle de cinéma pour qu'il puisse regarder ses films sans gêner ses voisins", indique Margaux Carnevali, architecte d'intérieur et fondatrice du studio Neva. La distribution de l'appartement n'est pas ordinaire, puisque l'on trouve la chambre à côté de la cuisine et la pièce de vie dans le sous-sol.

La professionnelle nous raconte ses choix déco et surtout les contraintes liées à l'aménagement d'une cave.

Fiche de chantier

Ouvriers

Une entreprise de rénovation générale

Durée des travaux

4 mois

Budget

55 000 euros de travaux et meubles

Acheter un souplex, sous conditions

"Lorsque l'on achète un souplex, ça peut être une bonne affaire comme un gouffre", prévient Margaux Carnevali. En effet, le logement, constitué d'une cave et d'un autre niveau, s'inspire du principe du duplex.

Certes, un tel logement permet d'acheter plus de surface à moindre coût, mais le sous-sol peut être victime d'une mauvaise ventilation, d'une absence ou insuffisance de lumière naturelle ou encore de problèmes d'infiltration. "Parfois, la remise en état est plus coûteuse que les économies réalisées à l'achat", déplore l'architecte d'intérieur.

Ici, pour éviter tout désagrément à l'avenir, la professionnelle a fait installer une ventilation VMC en continu ainsi qu'un déshumidificateur.

© Neva Architecture
© Neva Architecture

Installer une salle de cinéma dans la cave

Être libre de mettre le son du film à fond ? Le trentenaire propriétaire en a maintenant l'occasion. "On a conçu le salon comme une véritable salle de cinéma, avec un canapé confortable en face d'un grand écran rétractable", explique l'architecte d'intérieur. Les murs de la cave sont tellement épais qu'ils ne laissent passer aucun son vers l'extérieur.

Sous l'escalier, une bibliothèque a été aménagée, et la couleur du bois ressemble à celle du sol pour un ensemble cohérent. Le touret, quant à lui, appartenait déjà au propriétaire avant les travaux. "J'ai tout imaginé pour que l'on puisse intégrer cette pièce dans la déco", souligne l'architecte d'intérieur.

Un spécialiste est venu installer le matériel audio. Au sol, ça n'est pas du parquet mais du carrelage, bien plus robuste en cas de forte humidité.

© Neva Architecture
© Neva Architecture

Un appartement industriel, aux touches zen

"Le souplex se situe à Asnières, et j'aimais cette idée de rendre hommage à la ville par la déco", explique Margaux Carnevali. La ville étant industrielle, c'est tout naturellement que la pro a choisi des éléments tels que la brique, le métal ou la couleur noire. On retrouve également quelques touches zen, que le propriétaire apprécie.

Si l'on remonte l'escalier depuis le salon, on arrive d'abord dans la cuisine, au rez-de-chaussée. Celle-ci a pris la place d'une ancienne salle de bains désuète.

© Neva Architecture

Le plan de travail, en bois, a aussi servi pour construire un petit bar à l'entrée et une étagère suspendue. "Cet aménagement permet de séparer visuellement l'espace cuisine de l'entrée", explique l'architecte d'intérieur.

Pour le style industriel dans la cuisine, on retrouve la couleur noire mate sur les meubles de cuisine et les pieds de tabourets, la crédence en briques rouges, ainsi qu'une hotte tube.

Une chambre au papier peint spectaculaire

Dans la chambre aussi, on retrouve la touche indus'. Notamment par le surprenant papier peint panoramique pour lequel a opté Margaux Carnevali. "Je cherchais un effet briques mais pas trop, je voulais un motif plus épuré, pour rester dans les tons gris et blancs."

Pour créer l'espace nuit, l'architecte d'intérieur a remplacé la rambarde de l'escalier par le mur rouge (que l'on voit sur les photos) et a fait condamné la deuxième porte d'entrée du logement qui donnait accès par le couloir de l'immeuble.

© Neva Architecture
© Neva Architecture

Enfin, pour accentuer le côté industriel, des lampes baladeuses ont été installées de part et d'autre du lit, ainsi que des verrières, qui donnent sur la cage d'escalier. Par ailleurs, celle-ci a été peinte en rouge, car c'est une couleur qui plait beaucoup au propriétaire et qui rappelle à la fois les briques mais aussi l'Asie.

© Neva Architecture

Étagère en chêne et équerres en tuyaux de plomberie, patères en forme de robinet... dans l'entrée, l'architecte d'intérieur s'est amusée avec des détails rappelant encore le monde industriel.

Une salle de bains zen et bien agencée

Dans son cocon de pierre, la salle de bains a trouvé sa place au sous-sol. À l'époque, une vieille baignoire était installée là. Maintenant, une douche à l'italienne la remplace, avec un système de pommeau de douche pluie "qui s'inspire des hôtels de Bali", précise l'architecte d'intérieur.

Le meuble vasque est aussi en bois, et apporte une touche zen à la pièce. Les parois de douche sont quant à elles en béton ciré, avec des niches crées pour l'occasion.

© Neva Architecture
© Neva Architecture

Vous aimez la déco industrielle ? Voici 6 inspirations déco à emprunter à un magnifique loft new-yorkais.