| | | |

CHANTIER - Coralie et Yannick ont remis au goût du jour ce bâtiment de ferme, dans un style industriel et rustique. Mais dans leurs chambres, ce sont les enfants qui ont choisi la déco !

Rénover cette longère dans le centre de la France, avec une vue imprenable sur la campagne et sur les champs, était un rêve pour Coralie et Yannick, 35 ans tous les deux. Mais s'ils ont décidé d'investir et de se lancer dans un grand chantier, c'est aussi pour leurs quatre enfants... Enfin, cinq maintenant, car Coralie a eu l'heureuse surprise de tomber enceinte pendant les travaux !

La longère aujourd'hui : le revêtement de la façade n'a pas encore été rénové. © @pic.by.coco

Les enfants peuvent jouer dans la nature et se rendre à l'école à pied, à cinq minutes de là. Surtout, chacun dispose de son propre espace. "Avant, ils étaient deux par chambre, c'est un peu compliqué quand on rentre dans l'adolescence. Là, ils sont ravis", raconte Coralie. La maison est très grande, 200 m², on craignait qu'ils aient peur, car on dort à l'autre bout, mais en fait ça se passe très bien, ils sont les uns à côté des autres." 

Pour en arriver là, un an de rénovation a été nécessaire. Les enfants ont participé aux travaux, et suivi de près les décisions de leurs parents en matière de déco. "Ils avaient peur que cela fasse trop vieillot", s'amuse Coralie. Mais le couple a su marier les styles rustique et industriel, et au final, toute la tribu approuve !

Vue sur la campagne. © @pic.by.coco

Fiche de chantier

Ouvriers

Yannick, Coralie et un électricien

Durée des travaux

Un an

Budget

80 000 euros à l'achat + 100 000 euros de travaux

À l'origine, une ferme un peu à l'abandon

S'ils ne connaissent pas précisément l'histoire de cette maison, Coralie et Yannick sont certains qu'il s'agissait d'un bâtiment de ferme à l'origine. Leur nouvelle cuisine se trouve d'ailleurs aujourd'hui à la place de l'ancienne écurie. Une partie du bâtiment avait déjà été aménagée en maison, mais celle-ci était restée inhabitée depuis 6 ans. L'ensemble était resté dans son jus... ce qui n'a pas empêché le couple d'avoir un coup de cœur et de se projeter !

L'isolation, l'électricité, les menuiseries, le chauffage... tout était à refaire. "Mon conjoint est artisan maçon à son compte depuis 11 ans, ça ne lui faisait pas peur", précise Coralie. Il n'empêche, il a fallu mener de front ce chantier, et des travaux dans la maison qu'ils quittaient, pour faire une meilleure vente.

Pendant les travaux. © À droite, construction de la mezzanine. @pic.by.coco

À l'étage, le royaume des enfants

Commençons la visite dans l'ancien grenier, où ont été aménagé les cinq chambres des enfants, de 11 m² chacune. Toutes les vieilles planches ont été retirées pour refaire un plancher, une chape, et poser du vinyle imitation parquet.

Une chambre façon stade de foot, une autre version Nemo, d'après le dessin animé de Disney, une sur New-York, et une très graphique, avec des triangles peints sur les murs... À chacun son style ! Les parents ont peint deux murs en blanc et leur ont laissé le choix de la couleur pour les autres murs.

La chambre de bébé est peinte en rose et blanc, et meublée avec des meubles récupérés en brocante, pour une déco à la fois douce et vintage.

. © @pic.by.coco

La salle de bains des enfants recèle une astuce bien pratique : un dévaloir ! Il s'agit d'un simple tuyau de PVC derrière le mur, pour déverser le linge sale directement dans le panier situé dans la buanderie en contrebas. "Ça les amuse, et c'est très pratique, comme ça, pas de vêtements qui traînent dans l'escalier", apprécie Coralie.

La salle de bains des enfants. © @pic.by.coco

Au rez-de-chaussée, de grandes pièces à vivre lumineuses

En bas, le sol de l'ancienne écurie était un peu surélevé. Le couple l'a donc creusé, pour le ramener au même niveau que le reste du rez-de-chaussée. Ils y ont aménagé la cuisine, désormais ouverte sur le séjour.

L'ancienne porte de garage a été transformée en baie vitrée, pour apporter un maximum de lumière.

Avant et après les travaux. © @pic.by.coco

Le résultat est un subtile mélange entre style industriel, notamment avec la rambarde métallique de la nouvelle mezzanine, et du rustique, avec les poutres.

. © @pic.by.coco

Le mur en pierres, entre l'entrée et le dressing, rappelle également l'ancienneté du bâtiment. "Il avait été recouvert de ciment, on a dû l'attaquer au marteau-piqueur, ça a été très dur de le récupérer", se souvient Coralie.

Au sol, le couple tenait à poser du carrelage, pour limiter le bruit (surtout le bruit des griffes du chien sur le bois !). Le modèle choisi imite un parquet ancien, avec des carreaux de teinte différente. Grâce à une bonne isolation, pas de sensation de froid. 

. © @pic.by.coco

Prochains travaux prévus : terminer la salle de bains des parents au rez-de-chaussée, refaire la façade et aménager une terrasse couverte, avec les tommettes récupérées dans la longère. Autant de nouveaux chantiers que Coralie ne manquera pas de documenter sur son compte Instagram, @pic.by.coco !

Passez à l'action