| | |

RÉNOVATION - Dans chacune des chambres comme dans le salon, les architectes d'intérieur ont choisi un mur pour attirer tous les regards, avec un papier peint en trompe-l'œil.

Les vieux appartements, qui n'ont pas été rafraîchis depuis longtemps, ont souvent un point commun : des tapisseries à fleurs, jaunies avec les années. Lorsque le moment est venu de rénover, la tentation est grande de tout arracher et d'opter pour de la peinture sur tous les murs.

Mais le papier peint ne doit pas être complètement mis de côté, au contraire ! Il a encore son mot à dire dans la déco. "C'est un revêtement qui a beaucoup à offrir, aujourd'hui on a du motif, du trompe-l'œil, de l'effet béton cuivré ou bois...", énumère Clara Ajmar, architecte d'intérieur de l'agence MRC.

Avec son collègue Mathieu Rey, elle s'est amusée à le décliner dans toutes les pièces de cet appartement marseillais. Avec une ligne directrice : jouer sur le contraste entre les couleurs claires et foncées.

Fiche de chantier

Ouvriers

Key Stone

Durée des travaux

3 mois

Budget

800 € / m2

Aperçu de l'appartement avant les travaux

L'objectif était de moderniser l'ensemble pour le louer en colocation pour étudiants et jeunes actifs. Chacune des 4 chambres devait avoir son propre univers. Et les architectes d'intérieur partaient de loin :

© Agence MRC

© Agence MRC
© Agence MRC

Mis à part l'isolation, tout a été refait dans cet appartement : menuiseries, électricité, plomberie, sols... La cuisine et la salle de bains ont également été inversées.

À chaque chambre son papier peint "effet bois"

Clara Ajmar et Mathieu Rey ont fait le choix de peindre tous les murs en blanc, à l'exception de celui derrière le lit. Un papier peint fait office de tête de lit dans chacune des chambres.

© Agence MRC

Les motifs diffèrent sur chacune des tapisseries, mais on retrouve le même contraste, entre le blanc, le beige, le brun clair et le noir, et un effet bois, qui apporte du volume et de la chaleur.

© Agence MRC

Certaines tapisseries montent jusqu'au plafond, d'autres arrivent à mi-hauteur, mais à chaque fois, l'accent est mis uniquement sur un mur. "Cela permet de dynamiser les chambres sans avoir une déco trop lourde", explique Clara Ajmar.

© Agence MRC
© Agence MRC

"L'architecture d'intérieur c'est l'art de trouver l'équilibre entre le plein et le vide, les couleurs et le blanc", abonde Mathieu Rey.

© Agence MRC

Style industriel tout en douceur dans les pièces de vie

Dans le salon aussi, c'est le papier peint, dessiné sur-mesure, que l'on remarque tout de suite. Là encore, l'effet "matière brute", un peu rouille, contraste avec le plafond et les murs blancs, pour un style industriel "assez doux". Tout converge vers cette tapisserie, jusqu'aux lattes du parquet qui sont dirigées vers elle.

© Agence MRC

Comment bien choisir le mur sur lequel on va tout miser ? "Il faut tenir compte de l'orientation de la pièce et de la luminosité, mais avant tout on décide du mur que l'on veut mettre en avant par rapport à sa sensibilité, explique Mathieu Rey. On ne doit pas se dire que c'est rédhibitoire si on ne choisit pas le bon mur : on choisit et ensuite on construit le projet autour."

© Agence MRC

Autre astuce intéressante : le sol plus foncé et "le noir qui vient en ricochet sur plusieurs murs" ajoutent visuellement de la profondeur et de la hauteur au salon et au couloir.

La cuisine, parfaitement optimisée, se niche entre trois murs porteurs. Elle est pensée selon le même contraste entre le noir et le blanc.

© Agence MRC

Dernier clin d'œil au papier peint : les encadrements dans le couloir qui mène aux chambres.

© Agence MRC

D'ailleurs, avez-vous déjà pensé à réutiliser vos chutes de papier peint dans votre déco ?

Passez à l'action