| | | |

LUMIÈRE - Le nombre de bougies brûlées chaque année en dit plus sur nos modes de vie que vous ne le pensez.

Stearinlys”, bougie en danois. S'il y a un mot à connaître pour se rendre au pays du bonheur, c'est bien celui-là.

Les Danois-es consomment des bougies en masse, puisqu'ils en ont acheté 5,3 kilos par personne en 2017.

C'est énorme, et c'est même le record d'Europe.

En comparaison, les Français-es n'en ont consommé que 0,54 kg la même année.

Ces drôles de statistiques, c'est l'Association Européenne des Bougies qui nous les ont fournies (oui, une association pour les fabricants de bougies, ça existe).

Quand on a découvert cela chez 18h39, cela a forcément titillé notre curiosité : on a voulu savoir qui achetait le plus de bougies en Europe. Et cela nous a emmenés plus loin qu'on le pensait.

© Priscille Depinay

Le hygge, ou la passion des Danois pour les bougies

Premier constat, plus on monte vers le nord de l'Europe, plus on semble consommer de bougies. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas seulement lié à la luminosité en hiver.

Car le champion en terme de bougies n'est pas la Finlande, tout au Nord, c'est le Danemark. Chaque habitant a acheté 5,3 kilos de bougies en 2017. C'est dix fois plus qu'en France !

L'explication tient en un mot : hygge. Ça se prononce "hu-gueu" et c'est tout simplement la recette du bonheur à la danoise.

Une façon de se sentir bien chez soi, en créant un intérieur doux et chaleureux, pour mieux affronter l'hiver et les longues soirées d'hiver.

Quand on demande aux Danois ce qu'ils associent le plus au hygge, une écrasante majorité d'entre eux - 85 % - cite les bougies”, explique Le livre du Hygge, publié par le président de l'Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague, Meik Wiking.

Plus de la moitié des Danois allument des chandelles tous les jours en automne et en hiver, et en décembre ils en allument trois fois plus que d'habitude, nous apprend-t-il également.

Il existe même une kalenderlys, une bougie de l'Avent. “Elle est marquée de 24 lignes, une pour chaque jour avant Noël”, détaille Meil Wiking.

Pourquoi les Français achètent moins de bougies

Est-ce à dire qu'en France, on ne sait pas apprécier à sa juste valeur la douce lumière vacillante d'une flamme ?

Pas forcément ! Stefan Thommen, directeur général de l'Association Européenne de la Bougie, a une autre explication. “Les Français achètent beaucoup de bougies parfumées, décrypte-t-il. Elles coûtent plus cher, et on ne peut pas en faire brûler trop en même temps, sinon cela fait trop de parfums !

Voilà un bon réflexe, car les bougies parfumées utilisées en trop grandes quantités ne sont pas très bonnes pour la qualité de l'air intérieur. Elles dégagent du formaldéhyde, un polluant mauvais pour la santé.

Au Danemark, les bougies parfumées se vendent très peu. “On considère que ces bougies-là sont artificielles, et les Danois préfèrent les produits naturels et biologiques”, confirme Meik Wiking dans son livre.

Pourtant, l'auteur explique que même les bougies classiques libèrent plus de particules à l'intérieur des logements que les cigarettes, d'après une étude menée par l'Institut de recherche danois.

Alors, créer une ambiance cocooning d'accord, mais en aérant sa maison tous les jours !

Passez à l'action