À 73 ans, il a construit une incroyable cabane dans les arbres pour ses petits enfants

CONSTRUCTION - Sa cabane, tout en matériaux de récupération, est perchée à 6 mètres de haut. Visite en vidéo.

Il faut une bonne vue pour apercevoir la cabane du bord de la route, tant celle-ci se fond dans la cime des arbres. C'est Jojo, l'heureux propriétaire de cette construction atypique, qui l'a construite, à l'aube de ses soixante-dix ans. Cette cabane, ça faisait trente ans qu'il y pensait.

Lorsqu'il est devenu propriétaire du terrain sur lequel elle est bâtie, il avait déjà repéré ces quatre arbustes, bien trop frêles à l'époque. Alors, une fois arrivé à la retraite, quand il a eu plus de temps et que les arbres avaient bien grandi, Jojo s'est lancé dans son projet un peu fou de glisser entre les troncs une cabane pour ses petits-enfants. Le tout à 6 mètres de haut, et en utilisant un maximum de matériaux de seconde main pour éviter de polluer.

18h39 est allé à la rencontre du papi bricoleur, voici la visite en images :

Que des matériaux récup

Point d'honneur pour Jojo : utiliser un maximum de matériaux récup. Pour cela, il se rend au moins deux fois par semaine chez un récupérateur. Il y a trouvé ses plaques de cuisson, ses toilettes, les baquets qu'il a transformé en douche... et même parfois des choses insolites, comme une armoire informatique qu'il a transformée en cabine d'ascenseur. Jojo ne manque pas de créativité : par exemple, il a inventé un système de chauffage avec un insert qui propulse de l'air chaud dans sa cabane et qui produit de l'eau chaude pour la douche. Et si le terme d'upcycling ne lui dit rien, il est pourtant le maître de la réutilisation d'objets ! "Pour moi, c'est un vrai retour aux sources. Et je prouve aussi aux générations futures qu'il est possible de vivre sans branchements d'installation d'eau ni d'électricité".

La cabane de Jojo n'est reliée à aucun réseau. Le bricoleur fabrique sa propre électricité avec des panneaux solaires et l'eau est stockée dans des citernes. Il a même créé un petite centrale de tri : à l'étage, des trous annotés en fonction des objets à jeter, reliés en bas à des containers par des gros tuyaux. Pour éviter de descendre les déchets, il fallait y penser !

Trouver la motivation... auprès de ses petits-enfants

Construire une telle cabane quand on a soixante-dix ans... Mais où Jojo a-t-il trouvé l'énergie ? "Ma petite-fille m'a posé cette question et ça m'a particulièrement touché. C'est vrai qu'il faut un peu d'énergie mais quand c'est pour la bonne cause, on fait des miracles", nous explique-t-il, les yeux embués. La famille tient une grande place dans sa vie, encore plus depuis le décès de sa femme. Alors Jojo essaie le plus possible de faire plaisir à ses petits-enfants, et ça passe par la construction de cette cabane. Et si aujourd'hui, ceux-ci viennent y passer des soirées en hauteur, le retraité profite aussi du terrain pour organiser un barbecue géant tous les samedis. Pas d'invitation, tous les voisins sont libres de venir et d'apporter son repas !

Finalement, sa cabane, c'est un peu un rêve de gosse qu'il a réalisé, mais surtout un lieu de partage et plein de convivialité. Prochain projet : la construction d'un tipi naturel. La nature a aussi disposé d'autres arbres non loin de la cabane, que Jojo est en train de façonner pour que leurs cimes se rejoignent. Il installera tout autour une bâche, et le tour sera joué !

Ce site utilise Google Analytics.