| | |

INSPIRATION DÉCO - Une cloison métallique ajourée, une bibliothèque sur-mesure, un claustra en bois... les solutions ne manquent pas pour délimiter les espaces sans cloisonner, avec originalité.

Depuis quelques années, les verrières d'intérieur sont partout. Entre la cuisine et le salon bien sûr, mais aussi dans les chambres et même dans les salles de bains. "Elles ont d'abord été utilisées dans les lofts ou pour donner un style industriel, mais c'est un peu devenu la solution à tout pour séparer sans cloisonner", observe l'architecte Céline Boclaud. "J'en ai mis par exemple en tête de lit, pour séparer un dressing, j'aurais pu mettre autre chose."

"Avec une verrière, on voit tout, l'objectif c'est de laisser passer la lumière et filer la perspective, mais tous les espaces ne sont pas à mettre à proximité", ajoute Laetitia Viallon, architecte d'intérieur chez Fables de murs.

Les deux professionnelles de l'agencement intérieur préfèrent aujourd'hui proposer d'autres solutions à leur clients, pour répondre aux spécificités de leur projets, se démarquer et éviter qu'ils ne se lassent. "La première des choses à faire, c'est de se poser la bonne question : à quoi sert la séparation", conseille Laetitia Viallon.

Voici donc 7 exemples pour vous inspirer d'autres scénographies !  Ils sont réalisés sur-mesure et peuvent être plus coûteux que certaines verrières, mais vous pouvez aussi mettre en place certaines solutions vous-même, par exemple pour réaliser un claustra en bois avec des tasseaux, ou un meuble de séparation avec des cubes de rangement.

1 - Un meuble pour séparer cuisine et salon

Cette cuisine et ce salon donnent tous les deux sur une terrasse, laisser ces deux pièces ouvertes est donc tout naturel pour faciliter la circulation. Mais Céline Boclaud a dessiné une bibliothèque sur-mesure et asymétrique, pour délimiter les espaces... et ranger l'impressionnante collection de vinyles du propriétaire !

2 - Une bibliothèque derrière le canapé

Pour séparer l'entrée du salon, une bibliothèque a été construite juste derrière le canapé. Les parois extérieurs sont peintes de la même couleur que le reste de la pièce, pour lui donner un rôle de cloison. Mais les étagères elles-mêmes restent très aérées. Ainsi la pièce ne semble pas moins profonde. Cela crée aussi un espace de rangement bien pratique à cet endroit de la maison !

© Castorama

3 - Un claustra dans l'entrée

Ici, le claustra en bois crée un sas dans l'entrée sans couper la lumière. "Il se passe quelque chose autour d'elle, elle a plusieurs fonctions : accrocher des vêtements, poser des affaires, un sac à main ou des clés...", énumère Laetita Viallon. Le bois utilisé pour le claustra est également de la même couleur que le sol, pour créer une unité.

4 - Détourner les codes de la verrière

Non, ceci n'est pas une verrière, en tout cas pas au sens strict de verrière d'atelier ! "Ce qui donne vraiment la sensation de verrière, c'est le métal noir avec des proportions assez fines, explique Céline Boclaud. Si on a besoin d'avoir cet aspect vitré, on peut changer les proportions. Avec un soubassement en bois peint, on est dans la même fonction, mais on n'appelle plus ça une verrière." L'architecte a aménagé cette chambre à l'intérieur d'une boîte en second jour, pour qu'elle puisse bénéficier de la luminosité de la grande pièce à vivre. Elle a de plus choisi un verre "flûte", en relief et translucide, pour préserver l'intimité.

5 - Une cuisine cachée dans une armoire sur-mesure

Dans cet appartement de standing, la cuisine est entièrement agencée dans un meuble sur-mesure, opaque mais qui ne monte pas jusqu'au plafond. Une belle solution pour éviter de laisser à voir les casseroles sales ! "On cache, mais on magnifie en même temps", explique Laetitia Viallon.

 

6 - Un claustra dans une suite parentale

Plutôt que de cloisonner, l'architecte a choisi de délimiter l'espace visuellement, avec un sol différent, et avec un claustra, ici très simple et épuré. Il crée un cocon autour de la salle de bains, tout en douceur.

7 - Une cloison façon moucharabieh

Dans cet appartement, Laetitia Viallon a ouvert la cloison entre la chambre et le salon. La cloison métallique en moucharabieh, découpée par France Résille et mise en place par un artisan, "laisse passer le regard en le filtrant sans trop dire de chose de l'intimité de l'espace qu'il y a derrière". Elle joue avec le mur bleu du fond pour un effet sculptural. "Cela rajoute à la pièce quelque chose de raffiné, si j'avais mis une verrière, cela n'aurait pas eu le même impact", apprécie l'architecte.

 

Passez à l'action