6 cadeaux écolos originaux : ils sont fabriqués à partir de déchets marins !

CADEAUX ZÉRO DÉCHET - Voici une sélection d'objets fabriqués à partir de déchets marins. Pour ceux et celles qui rêvent d'océan… mais pas seulement !

À l'heure où la pollution plastique est au cœur des enjeux environnementaux, où 11 millions de tonnes de plastiques sont déversées chaque année dans les océans et où cette quantité devrait tripler d'ici 2040, des politiques systémiques pour réduire les déchets sont indispensables.

Mais à votre échelle, vous pouvez déjà agir. En vous intéressant à la démarche zéro déchet et en soutenant les initiatives pour nettoyer la mer.

En effet, plusieurs marques proposent aujourd'hui de jolis objets, d'agréables vêtements et d'adorables accessoires confectionnés à partir de déchets marins. Eh oui, “sous l'océan, c'est bien mieux”, comme dirait l'autre.

Des objets précieux fabriqués à partir de déchets plastiques

1 - Des porte-clés éco-conçus made in Marseille

Pour le fondateur Emmanuel Laurin, sa rencontre avec la mer Méditerranée, la plus polluée du monde, a été un choc. Elle lui a inspiré le projet Sauvage, une marque éco-responsable qui crée des bijoux, des sacs et des accessoires à partir de déchets marins et terrestres.

Ceux-ci sont collectés par des associations locales qui œuvrent à la protection de l'environnement. Puis ils sont transformés dans un atelier à Aix-en-Provence.

Pochettes élaborées à partir de voiles de bateaux, porte-clés en filets de pêche, boucles d'oreilles faites de plastique et de bois ou encore collier confectionné à partir de morceaux de verre polis par la mer, il y en a pour tous les goûts !

2 - De la vaisselle en verre marin

Inspiré du vieux breton Glas, nuance de couleur entre le vert et le bleu que l'on emploie pour décrire les différentes teintes que peut prendre la mer en Bretagne, le verre Glaz a été mis au point par la designer Lucile Viaud.

Au cœur de sa marque Ostracon, ce verre marin est un délicat et ingénieux mélange de poudre de coquillage, d'algues, de sables de berges et d'autres déchets marins récoltés.

3 - De la déco réalisée à partir de coquillages

Si la tendance est à aux formes de coquillages dans la déco, ici, pas de bluff : ce sont des coquillages, des vrais, qui donnent vie à ces tabourets, ces dessous de plat ou encore ces miroirs.

Comme on vous l'expliquait dans cet article, s'ils sont d'origine naturelle, les coquillages constituent eux aussi en partie des déchets marins (30% est comestible mais 70% doit être jeté). Or, les quantités sont souvent trop importantes pour que toutes ces coquilles issues de la pêche soient laissées sur les plages.

Hugo Kermarrec et Morgan Guyader ont donc mis au point une poudre de coquillage pour fabriquer divers objets... et le résultat est plus que réussi. En plus d'être écoresponsables, leurs créations sont très esthétiques. Coup de cœur garanti !

4 - Une parka 100% recyclée

25 bouteilles de plastique collectées en mer Méditerranée et plus d'un an de travail ont permis à cette parka élégante de voir le jour. Créée par la marque Apnée, spécialisée dans les vêtements éco-responsables, cette pièce est composée d'un tissu polyester imperméable de bonne facture et d'un filet intérieur 100% recyclé, grâce à la fibre Seaqual, un tissu écolo confectionné à partir de déchets marins.

5-  Un maillot de bain à partir de fils recyclés

Surprise Paris porte bien son nom. Non seulement la marque se distingue avec ses maillots de bain une-pièce pour femme pensés pour convenir à toutes les morphologiques (du 34 au 44), mais aussi parce qu'ils sont réalisés à partir d'un tissu 100% recyclé.

Fabriqués en Italie, les fils qui le composent proviennent en effet de déchets marins (filets de pêches, bouteilles plastiques…). Coup double !

6 - Des lunettes à partir de déchets marins

“Recycler l'océan”, voilà l'ambitieux projet de Sea2see, une marque 100% écolo. Son concept ? Des lunettes de vue et de soleil confectionnées à partir de déchets marins, notamment de filets de pêche, première cause de la pollution marine. Des achats responsables qui permettent la récolte d'une tonne de déchets par jour.

Collaborant avec 30 ports espagnols et 6 français, la marque a fait le choix de l'économie circulaire, tout en invitant ses clients à se sensibiliser au problème de la pollution des océans et à agir en faveur du changement. Et petit plus, les prix de ces pièces sont plus qu'accessibles, oscillant entre 80 et 100 euros la paire.

Ce site utilise Google Analytics.