| | | | |

SÉRIE CULTE - Stop au minimalisme et aux intérieurs trop parfaits ! Pour faire une pause et déculpabiiser, nous avons fait un tour dans la maison de Malcolm, où rien ne fonctionne jamais.

À l'heure où le minimalisme est à la mode et où il est de bon ton de plier ses chaussettes en 4 avant de les ranger, nous avons voulu faire une cure jouissive de désordre. Et le meilleur moyen, c'était de replonger dans la vie délirante, mais totalement réaliste, des personnages de la série Malcolm.

Vous vous souvenez certainement du générique de cette série culte diffusée et rediffusée depuis 2001 sur les chaînes de télé françaises ? Allez, on vous rafraîchit la mémoire :

Le pitch : Malcolm intègre une classe de surdoué-es, surnommé-es “tête d'ampoules” dans son collège. À la maison, il doit composer avec une famille déjantée (même s'il n'est pas le dernier pour les bêtises).

Mais c'est sur la maison, que nous avons choisi de nous pencher. Car c'est bien un personnage à part entière.

À l'époque, les séries montraient des familles bien sous tous rapports, avec un niveau de vie élevé, analyse Alexandre Salcedo, rédacteur en chef de Malcolm France, site de référence pour les fans. Là, la famille de Malcolm vit dans une banlieue pavillonnaire tout ce qu'il y a de plus banal, et c'est la seule maison un peu crado, pas bien entretenue. La série met en lumière cette Amérique qui ne réussit pas.

Loïs, Hal, et leurs terribles fils ratent tout ce qu'ils entreprennent de façon magistrale. Et nous, devant notre écran, on déculpabilise de ne pas être aussi parfait-es qu'on le voudrait.

Pour retrouver ce plaisir, nous avons identifié avec l'aide d'Alexandre Salcedo 5 passages incontournables et autant de leçons de vie. Toute ressemblance avec des situations réelles ne peut être que fortuite… ou pas !

Quand on s'improvise roi / reine du bricolage

Au tout début de l'épisode 17 de la saison 2 (“Les urgences”), Hal, le père, répare l'évier de la cuisine. Résultat, plus de fuite, mais maintenant il y a de l'eau chaude qui coule des deux robinets !

Vous aussi, quand vous commencez à bricoler, ça tourne au désastre ? Alors Hal est votre maître. Lui, quand il répare la sonnette, ce sont les lumières de la maison qui clignotent pour annoncer que quelqu'un est à la porte (toujours le même épisode).

Quand on ne sait pas s'arrêter à temps

Vous voyez ce moment où on se dit, là, il y a assez de fromage sur ces pâtes, mais qu'on continue quand même ? Quand on fait des travaux, c'est pareil, il faut savoir s'arrêter à temps. Chose que ne sait pas faire Hal.

Dans l'épisode 14 de la saison 4 (“Le bon copain”), Hal reçoit la visite d'un vieil ami. Loïs se méfie, à raison, car il a une mauvaise influence sur lui.

Les deux compères s'attaquent aux travaux pour la chambre du futur bébé (oui, Loïs est enceinte), et, une chose en entraînant une autre, ils se retrouvent à démolir un mur. Entièrement. Jusqu'à ce que la chambre parentale soit grande ouverte sur le jardin.

Pourquoi pas en profiter pour faire une extension ? Oui, pourquoi pas… sauf que la famille n'a pas les moyens. La chambre va donc rester ouverte un bon moment.

La prochaine fois que vous serez tenté de décoller ce petit bout de papier peint qui dépasse, repensez à cet épisode, AVANT de détapisser toute la maison.

Quand on est obligé-es de cohabiter dans un tout petit espace

Vos dernières vacances tous ensemble au camping n'ont pas été particulièrement réjouissante ? Ne culpabilisez pas, même Loïs et Hal, qui d'habitude s'aiment si fort, en viennent à se disputer quand ils sont forcés de vivre un moment dans une caravane (saison 1, épisode 5, “Changement de famille”).

Rien ne va plus, regardez :

Ce cher Hal a beau retourner la situation dans tous les sens, a soudain une révélation, le problème, c'est le sexe ! Depuis qu'ils se serrent à 5 dans la caravane, lui et sa femme n'ont pas pu se retrouver un instant seuls. Qu'à cela ne tienne, ils enfilent des masques à gaz pour s'isoler dans leur maison, traitée contre une invasion de cafards.

Vous n'aurez pas besoin d'en arriver là, si vous suivez nos conseils pour avoir une vie sexuelle épanouie, quand on vit dans un petit appartement avec des enfants.

Quand on s'attaque (enfin) au bazar

Non, vous n'êtes pas les seul-es à procrastiner quand il s'agit de faire le tri ! Quand Hal et Loïs s'attaquent au placard de leur chambre (saison 2, épisode 8, “Thérapie”), ils retrouvent des objets oubliés depuis longtemps.

Hal retombe d'abord sur son jeu préféré. Il en profite pour initier Dewey, une bonne excuse pour s'éclipser et laisser Loïs continuer seule (#bravolepartagedestâches).

Quand il revient finalement ranger, le couple découvre… des toilettes ! Mais ils interrompent bien vite leurs cris de surprise et de joie : “Si on ne le dit pas aux enfants, ils ne le sauront jamais, ce sera notre petit secret. Notre joli petit secret.

Ah les toilettes, ce havre de tranquillité…

Quand le ménage est si bien fait que ça en devient suspect

Dans l'épisode 3 de la saison 1 (“Seuls à la maison”), Malcolm, Reese et Dewey restent sous la garde leur grand frère Francis tout un week-end.

La maison est bien sûr retournée en moins de deux. Mais, cette fois, les garçons veulent amadouer leur mère. Ils se mettent donc à tout briquer.

Un peu trop ! La maison est si propre que ça en devient suspect. Pas le choix, ils la salissent à nouveau, juste ce qu'il faut pour que ça paraisse naturel.

Avouez-le, les seules fois où vous faites vraiment le ménage à fond, c'est pour impressionner votre mère ? À moins que vous ne suiviez nos astuces pour faire croire que votre maison est propre, sans faire le ménage ?

Vous vous sentez moins triste devant votre maison en désordre ? Si ce n'est pas suffisant, dites-le nous, on a encore plein d'épisodes en réserve !

Passez à l'action