AMÉNAGEMENT - Dressing gain de place ou dressing familial XXL ? Découvrez nos conseils d'architectes pour des rangements adaptés à vos besoins.

"Tout dépend de ce que vous voulez ranger dedans", sourit l'architecte d'intérieur Amandine Branji lorsqu'on l'interroge sur la surface idéale d'un dressing.

"On doit se poser deux questions : qu'est-ce qu'on va y ranger et comment", indique la jeune femme, qui travaille au sein de l'agence l'Atelier d'à côté.

C'est sûr, si votre garde-robe est aussi minimaliste que celle de la blogueuse Béa Johnson, vous n'aurez pas besoin de prévoir beaucoup d'étagères !

Au contraire, si vous prévoyez de stocker toutes les affaires de la famille, votre linge de maison et vos valises, vous devrez voir grand. Commencez par déterminer vos besoins et suivez nos conseils pour déterminer la surface dont vous avez besoin pour un dressing parfaitement optimisé.

Faites le tri et pensez à vos futurs achats

Maïlys Dorn, architecte d'intérieur spécialisée dans l'optimisation d'espace, recommande de faire un grand tri avant de dessiner son dressing.

"Il faut vider tous ses placards et examiner chaque vêtement un par un, explique-t-elle. Demandez-vous : est-ce que je l'ai porté ces 12 derniers mois ? Est-ce que je vais avoir une occasion de le remettre dans l'année à venir ?" Si la réponse est doublement non, donnez ou recyclez.

Stéphane Chevriot, co-auteur, avec Elise Fossoux, d'Aménagez vos dressings (Eyrolles, 2012), conseille de prévoir 20 à 30% de place libre pour les futurs achats.

Mais vous pouvez aussi appliquer la règle "un qui rentre, un qui sort" : vous devrez alors vous séparer d'un vêtement chaque fois que vous achetez une nouvelle pièce.

Quelle surface pour les étagères ?

"La profondeur standard d'un caisson ou d'une étagère est de 60 cm, mais même sur 30 ou 40 cm de profondeur, on peut déjà ranger beaucoup de choses", indique Amandine Branji.

Choisissez une méthode de pliage pour vos vêtements (par exemple, la célèbre méthode de pliage de Marie Kondo). Mesurez la surface de chaque pile et le nombre de piles pour calculer vos besoins en étagères.

Stéphane Chevriot conseille de stocker les articles volumineux (couvertures, combinaisons de skis, pulls d'hiver…) dans des sacs à aspiration.

Quelle système de penderie ?

Avec une penderie classique, prévoyez 40 à 45 cm de profondeur minimum pour les cintres.

Mais vous pouvez encore gagner de la place, en installant un porte cintres qui coulisse vers l'avant, compatible avec un caisson de 35 cm de profondeur.

Autre option : l'élévateur de penderie, pour installer deux penderies l'une au-dessus de l'autre.

Moins de 3 m2 : le dressing optimisé

3 m2, voire même 2 m2, peuvent suffire pour un dressing. Plusieurs options s'offrent à vous :

  • Aménager un grand placard dans votre chambre ou dans un couloir. Vous pouvez alors le fermer avec un rideau, qui nécessitera moins de place que des portes.
  • Créer une petite pièce tout en longueur à l'intérieur de votre chambre, grâce à une cloison en bois.
  • Aménager une petite pièce déjà existante, avec un dressing en L ou en U.

Pour plus de conseils, consultez les solutions de nos architectes pour un petit dressing optimisé.

À partir de 5 m2 : le dressing à partager, voire le dressing-buanderie

À partir de 5 m2, vous pouvez envisager de regrouper toutes les affaires de la famille dans un même dressing. “De cette façon, les chambres ne servent qu'à jouer et à dormir”, apprécie Maïlys Dorn.

Pourquoi pas, si vous avez la place, installer la machine à laver et le sèche linge dans votre dressing ?

Ainsi, les vêtements voyageront moins à travers la maison et le rangement sera facilité (à condition que chaque membre de la famille y contribue).

Une fois ces aspects pratiques résolus, n'hésitez pas à vous inspirer des dressing de rêve que nous avons repérés. Ces idées déco s'adaptent à toutes les surfaces !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !

Passez à l'action