En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence.

    Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
18h39.fr > Vivre > À poils et à plumes > Ce week-end, comptez les oiseaux de votre jardin

Ce week-end, comptez les oiseaux de votre jardin

     © AlgressePhotography
© AlgressePhotography
© AlgressePhotography

#jardin #oiseau #tutoriel-animaux

JARDIN - Les 28 et 29 janvier 2017 aura lieu le grand comptage annuel des oiseaux des jardins. Alors ouvrez grand les yeux et sortez vos carnets.

Quels sont les oiseaux qui viennent batifoler dans votre jardin ? Merles, rouge-gorges ou mésanges ?

Les 28 et 29 janvier 2017, le Muséum National d’Histoire Naturelle et la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), lancent, pour la 5ème année consécutive, un appel aux citoyens.

Le but ? Observer et évaluer la présence des oiseaux dans vos jardins, afin d’avoir une idée plus précise des espèces présentes en France, mais surtout de celles vulnérables ou menacées de disparition. Ces oiseaux des jardins, d’après la LPO se font de plus en plus rares.

Observation en ville ou à la campagne

Tout le monde peut y participer, que vous viviez en ville ou à la campagne, que votre point d’observation soit un grand jardin ou un petit balcon.

“Il s’agit d’observer pendant une heure les oiseaux. Au chaud, devant une fenêtre, serait le mieux, avec le froid qu’il fait actuellement”, explique dans un sourire Marjorie Poitevin, chargée d’étude à la Ligue de Protection des Oiseaux. 

Si vous faites le choix de rester dans votre jardin, restez plutôt statique, car si vous faites trop de mouvements, les oiseaux ne viendront pas”, poursuit-elle.

Pour vous aider dans votre comptage, la LPO a mis en ligne une fiche imprimable, avec les différentes espèces dessinées. Vous pouvez aussi consulter notre article pour repérer plus facilement les différences entre les oiseaux.

Une fois l'observation terminée, il suffit de se rendre sur le site oiseauxdesjardins.fr, pour y renseigner le fruit de vos observations. 

Grâce aux données obtenues, le Muséum National d'Histoire Naturelle établira un bilan précis en fonction des espèces et définira, ensuite, les actions à mener pour les sauvegarder.