|

ARCHITECTURE - Bâtiment minimaliste, structure futuriste, mélange graphique : voici ce qu'il ne fallait surtout pas louper ce mois-ci sur Instagram.

Instagram est une véritable encyclopédie visuelle quand il s'agit de découvrir les dernières merveilles architecturales. 72 millions de photographies sont référencées sous le hashtag #architecture.

Voici la sélection de 18h39 des plus beaux clichés repérés au mois de janvier 2018.

1 - Sur les bords de l'Hudson à New-York


Le compte Instagram du plus célèbre des architectes français, Jean Nouvel, est un bon moyen pour suivre la riche actualité de son agence qui œuvre dans tous les pays du monde.

Ici, les Ateliers Jean Nouvel présentent un cliché de l'immeuble "100 Eleventh Avenue", conçu par le Français en 2007, dans le quartier de Chelsea à New-York.

2 - Une leçon de minimalisme


Avis aux amateurs et aux amatrices de bâtiments en béton et de structures minimalistes : le compte de l'architecte et photographe Andreas Lambrinos est une vraie mine d'or ! Le 14 janvier dernier, il a partagé sur Instagram une photographie d'un immeuble de la ville d'Alcacer do Sal au Portugal, dont les fenêtres de la façade semblent forme un escalier.

3 - Jeux de formes et prise de vue


En jouant sur les formes, l'ombre et la prise de vue, une photographe amateur venue d'Italie livre un regard singulier sur le pont de l'architecte Santiago Calavatra, situé sur l'autoroute qui relie la ville de Milan à Bologne.

4 - Un paysage urbain retro futuriste


Jeroen Peters est un passionné d'architecture qui documente sur son compte Instagram des mises en scène de façades aux formes géométriques futuristes. Ce bâtiment madrilène est un plaisir pour les yeux, avec son effet de répétition et ses couleurs rétro.

5 - Laurent Kronental, un autre regard sur la banlieue


Lauréat de la bourse du talent 2015, Laurent Kronental est un photographe français qui a fait de l'architecture des Grands Ensembles sont sujet de prédilection. Cette photographie est issue de la série "Les yeux de la tour", dans laquelle il pose un regard tendre et mélancolique sur le quartier Pablo Picasso à Nanterre.

Les photographies de Laurent Kronental sont exposées jusqu'au 4 février 2018 à la BNF au sein de l'exposition "Paysages Français".

6 - Quand le graphisme rencontre l'architecture, la fiction caresse la réalité


Eric Randall, architecte et graphiste américain, utilise cette double casquette pour présenter des structures architecturales tout droit sorties de son imagination. Ce château aux multiples tours pourraient être inspiré d'un film de Tim Burton, comme le souligne un commentaire.

7 - Sou Fujimoto : l'architecte du futur s'installe en France

A post shared by Sou Fujimoto (@sou_fujimoto) on


Nous vous avions déjà parlé du travail de l'architecte japonais Sou Fujimoto qui a conçu le tout nouveau quartier niçois de la Méridia. Sur son compte Instagram, l'architecte a présenté en janvier un autre projet français : une photographie du chantier de l'Arbre Blanc à Montpellier.

8 - Obsession de la perspective et des points de fuite

A post shared by Pavel Bendov (@archexplorer) on


Perspectives urbaines, lignes de fuite, symétrie : le compte Instagram de Pavel Bendov est un repère pour tous les amoureux des lignes et effets architecturaux en tout genre. Ici, la bibliothèque de la ville de Seattle semble converger vers le même point de fuite que celui de la rue qui la borde.

9 - Une toiture ouverte sur le ciel, comme les ailes des oiseaux

A post shared by Snøhetta (@snohetta) on


Direction Oman, dans la ville portuaire de Matrah, où le cabinet d'architecture Snøhetta y a réalisé le nouveau marché à poissons. Conçu pour être un lieu de rencontre entre les pêcheurs locaux et les touristes, sa toiture ouverte sur le ciel ressemble fortement à des ailes d'oiseaux.

10 - Détourner les grands bâtiments avec du collage papier

A post shared by paperboyo (@paperboyo) on


Un peu de fantaisie pour terminer cette sélection. Le photographe Rich McCor, connu sur Instagram sous le pseudo de Paperboyo, détourne les grands monuments de notre planète en y ajoutant des collages en papier. Ici, un jeune homme semble se servir de l'Université d'Auckland comme un élastique pour son lance-pierre imaginaire !

Vous pouvez même vous procurer son livre, par ici !