|

NOMADE - Vivre dans une maison flottante sans sacrifier son confort, voilà le pari relevé de Robert Nebolon, architecte américain.

Avec son allure très géométrique et ses couleurs bleues et blanches, elle attire tous les regards. Construite sur trois niveaux, cette maison, commandée par un couple à Robert Nebolon, un architecte américain du cabinet RNarchitect, a un atout de taille : elle flotte sur l'eau.

Les propriétaires souhaitaient vivre d'une façon différente à San Francisco. Le mari avait un vrai lien avec l'eau puisque sa famille a toujours possédé des bateaux. Et sa femme avait également vécu sur un lac il y a quelques années. Voilà pourquoi ils m'ont demandé de leur construire cette maison flottante”, détaille Robert Nebolon.

© Robert Nebolon Architect

D'une surface de 195 m2, elle comprend tout le confort d'une maison installée sur la terre ferme. Sa pièce principale est baignée dans la lumière grâce à de grandes baies vitrées, “je trouve la lumière de la baie de San Francisco fabuleuse. Je voulais que la maison en soit imprégnée.” 

Un ameublement ingénieux 

© Robert Nebolon Architect

La maison est également meublée avec soin, et de façon très ingénieuse : les lits sont surélevés pour pouvoir y installer des rangements en dessous. La table de la salle à manger à été construite à partir avec des rebuts de matériaux de chantier non utilisés. Et le bureau dédié à l'ordinateur peut être transformé en buffet.

© Robert Nebolon Architect

C'est concernant la structure et les matériaux qu'il a fallu ruser, pour ne pas que la maison ne soit trop soumise aux dégradations liées à l'eau. 

Des matériaux résistants à l'eau 

J'ai utilisé des panneaux bleus et blancs de fluoropolymère, un matériau très résistant et dont la couleur ne passera pas avec le temps et le contact de l'eau. Quelque chose que les propriétaires n'auraient pas besoin de peindre, puisque cela est difficile lorsque l'on est entouré d'eau”, détaille Robert Nebolon.

© Robert Nebolon Architect

Les couleurs de la maison, sont chères à l'architecte : “le bleu me rappelle la couleur de l'eau, et le blanc celle des voiles des bateaux qui naviguent sur la baie. C'est une bonne façon de l'intégrer dans le paysage.

© Robert Nebolon Architect

La moitié inférieure du rez-de-chaussée est immergée. “Le poids du béton, qui agit comme une quille et permet à la maison de rester stable”, indique l'architecte. 

Seule limite de cette maison flottante, on ne peut pas naviguer avec. “La maison reste dans le port, elle ne peut pas se déplacer avec ses propres forces”, explique l'architecte.

© Robert Nebolon Architect

Mais pas de quoi ne pas donner envie de vivre dans cette maison flottante, qui appelle à la rêverie.

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect

© Robert Nebolon Architect