| | | | |

CUISINE - Tendance healthy, nouvelle convivialité, déco réinventée… En 2018, la cuisine se réapproprie le centre de l'attention en retrouvant ses cloisons.

« La cuisine est une pièce de vie, c'est le lieu où tout se passe ! C'est bien plus flexible qu'un salon. Il me semble essentiel de pouvoir y mettre une table, la pousser, y jouer, faire de la peinture, dessiner, danser, chanter… Un îlot central fige l'espace et nous replonge dans la “cuisine corset” », déclarait Catherine Clarisse, architecte et auteur de Cuisine, recettes d'architecture dans une interview accordée à strabic.fr.

Si les dernières années ont fait la part belle aux cuisines ouvertes, doublées d'un penchant certain pour l'îlot central, le vent de la tendance semble tourner. Finis les courants d'air, la cuisine se réapproprie doucement son statut de pièce à part entière.

La tendance healthy redonne toute son importance à la cuisine

Les Français-es sont de plus en plus “à la recherche du mieux manger” comme le montre ce sondage de Harris Interactive réalisé en 2016. Les familles passent plus de temps dans leur cuisine, à préparer elles-mêmes les repas, à cuisiner ensemble, à s'investir dans la culture de leurs aromates et petits légumes.

Pinterest

À l'opposé, la cuisine ouverte, presque “cuisine couloir”, trop facilement accessible, n'invite pas à prendre son temps pour se faire du bien, mais semble plutôt inciter au grignotage et au repas sur le pouce, qu'on engloutira sans vraiment en profiter, enfoncé-es dans le canapé. Pour vérifier ce potentiel lien de cause à effet, Catherine Clarisse participe d'ailleurs actuellement à une recherche sur l'impact de l'aménagement des cuisines sur l'obésité sévère.

Aujourd'hui, dans la veine de la tendance healthy, on préférera donc s'investir dans l'aménagement de la cuisine et chérir cet espace, qui récupère ainsi son titre de “cœur de la maison”.

La cuisine redevient un espace de vie

“Aujourd'hui, beaucoup de mes clients me demandent des travaux de 2ème rénovation. Au début, tout le monde cherche toujours à ouvrir les espaces, mais avec le temps, certains changent d'avis et préfèrent recloisonner” nous explique Marion Albinet, architecte d'intérieur.

Qui dit plus de murs dit aussi plus de possibilités de rangements, plus de praticité, et adieu cuisine aseptisée ! “Avec une cuisine ouverte, tout doit toujours être impeccable, rangé, dégagé. Certains de mes clients m'en parlent vraiment comme une contrainte, et préfèrent se “cacher” derrière des cloisons pour profiter à leur guise de leurs fourneaux, sans se brider”.

Pinterest

À l'abri des regards, la cuisine peut alors redevenir un espace de vie convivial et chaleureux pour toute la famille, d'autant plus lorsqu'elle est dînatoire. On s'y installe pour boire un thé ou un jus pressé maison en feuilletant des livres de cuisine, les enfants y font leurs devoirs, l'artiste de la famille y trouve un bel espace de création.

Si jusqu'à maintenant, la cuisine ouverte et son îlot central pour les dîners entre amis avaient le monopole de la convivialité dans nos esprits, la cuisine fermée instaure un nouveau convivial. Plus vivante, plus familiale, moins figée dans une impeccabilité nécessaire, c'est un véritable espace de partage et de détente qu'il n'est pas interdit de partager avec ses invités. D'ailleurs, on sait tous et toutes que les meilleures soirées se passent toujours dans la cuisine...

Une aubaine pour toutes nos envies déco

Une cuisine séparée, c'est aussi un espace entier à décorer, et une vague de tendances qui lui sont propres. “On a dépassé le cliché de la cuisine fermée vieillotte”, affirme Marion Albinet.

Sur Pinterest, les idées pour créer des espaces détente au sein de la cuisine ne cessent de se développer. On note un vrai appétit pour les banquettes, qui s'intègrent à la suite des éléments et du plan de travail, ou remplacent les chaises de la table à manger, comme un nouveau canapé qui aurait subtilement changé de camp.

Pinterest

En conservant leurs murs, les cuisines fermées permettent aussi de créer de vrais espaces déco, mêlant plantes vertes, livres, petits objets, tableaux… Exactement comme on le ferait dans le salon. À un détail près : la déco en cuisine permet d'allier l'utile à l'agréable.

Comme pour équilibrer la tendance, si la cuisine se ferme, les rangements, eux, s'ouvrent. Les vitrines et les étagères libres remplacent les portes opaques et mettent ainsi en valeur notre vaisselle et nos denrées.

Dans le sillage de la tendance healthy, le slow life et le retour à l'artisanat ont remplacé nos services sans âme ni personnalité par des créations en porcelaine ou en terre cuite qu'on prend plaisir à exposer et admirer. D'objets pratiques, ils deviennent des objets d'art.

Pinterest

Même chose pour les aliments : le bio et le zéro déchet nous incitent à limiter les emballages et utiliser de jolis pots en verre réutilisables, qui s'affichent sans complexe sur nos étagères. Sans parler des fruits et légumes frais qui débordent de nos paniers, et des potagers d'intérieurs qui ne cessent de nous passionner.

Alors posez donc cette masse, et profitez de vos murs tels qu'ils sont, ils ne vous veulent que du bien !

 

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Une cuisine pour partager de bons moments !