| | | |

TRAVAUX - Sylvain voudrait transformer cette cuisine, sans perdre l'esprit fermette. La solution de 18h39 : ouvrir le mur en briques rouges, et opter pour un camaïeu de blanc.

Sylvain Lemaire et sa famille viennent d'emménager dans une petite ferme à Thumeries dans le Nord. Ils s'attaquent à la rénovation mais s'interrogent encore sur la meilleure façon de transformer la cuisine.

Celle-ci est fermée par un mur en briques rouges. On retrouve ces briques au-dessus de la gazinière. Avec ses meubles en bois brut et sa crédence en vieux carrelage, la pièce a bien besoin d'un coup de jeune.

Et que faire de ce passe-plat, aménagé dans le mur en briques, et qui donne sur la salle à manger ?

À l'intérieur de la cuisine actuelle : briques rouges et passe-plat vers la salle.

À l'intérieur de la cuisine actuelle : briques rouges et passe-plat vers la salle. © Sylvain Lemaire

Nous souhaitons créer un espace homogène, plus moderne tout en conservant l'esprit fermette”, explique Sylvain.

18h39 relève le défi.

Le conseil travaux : une cuisine ouverte

Première idée : se passer de ce passe-plat, un peu vieillot. Leila Lounas, cheffe de produit cuisine chez Castorama, conseille d'ouvrir l'espace et de casser le mur qui sépare la cuisine de la salle à manger. On enlève donc le mur de briques, à l'exception du petit morceau sur la gauche, et on garde la poutre en haut.

Pour délimiter les deux pièces, et apporter une touche de bois tout en douceur et en modernité, elle suggère de fabriquer un bar comptoir avec un plan de travail en chêne lamellé. Il est possible de découper dedans à la fois le plan du dessus et le pied.

La cuisine avant les travaux.

La cuisine avant les travaux. © Sylvain Lemaire

Un bar comptoir et du blanc sur les murs : l'idéal pour une cuisine ouverte et lumineuse.

Un bar comptoir et du blanc sur les murs : l'idéal pour une cuisine ouverte et lumineuse. © Léna Piroux

"Cela créera un espace convivial, pratique pour prendre un repas ou prolonger une soirée entre amis", argumente Leila Lounas. "C'est bien connu, ça se passe toujours dans la cuisine !"

Le conseil peinture : éclaircir la pièce

Comment éclaircir et moderniser la partie cuisine, tout en gardant "l'esprit fermette" évoqué par Sylvain ?

Garder les briques des autres murs de la cuisine, mais les peindre en blanc : c'est le premier conseil de Sabine Deweer, styliste chez Castorama. De la même façon, le carrelage du plan de travail et de la crédence pourra être repeint en blanc, avec une peinture spéciale faïence.

Selon sa collègue Elise Chanson, également styliste, l'idéal pour les autres surfaces est de continuer à privilégier des tons neutres ou natures. Des blancs colorés sur les murs, le plafond et même les boiseries des portes et des fenêtres.

Découvrir toute la palette des blancs colorés sur ce nuancier en ligne.

Les poutres, elles, pourront être repeintes en gris ou en beige taupé, ou lasurées en gris ou blanc. Pour harmoniser le tout, les portes des meubles en bois seront relookées en taupe, avec une peinture de rénovation spéciale meubles.

Le carrelage au sol, restera tel quel, pour souligner le cachet de cette jolie bâtisse. On pourra créer un rappel, en peignant l'un des murs dans un coloris brique. "De quoi souligner la personnalité de la pièce", explique Elise.

Le conseil déco : choisir des matières naturelles

Côté décoration, les stylistes orientent vers des matières douces et naturelles : lin ou coton pour les rideaux, bois ou fibre pour les luminaires.

Cette suspension en rotin s'accordera parfaitement avec la cuisine, tandis qu'une suspension en bois plus foncé ira s'accrocher au plafond de la salle. Des appliques en rotin pareront les murs pour une lumière douce et tamisée le soir.

Pour peaufiner le relooking des meubles, les poignées rondes seront remplacées par des poignées en forme de coquille et en laiton vieilli. La touche finale pour une cuisine entre tradition et modernité !

Passez à l'action