| | | | |

CONSEILS PSYCHO - Et si vous faisiez le tri dans vos activités ? Ne culpabilisez plus de dire non à un dîner ou une sortie !

Être minimaliste, c'est ne pas laisser trop d'objets entrer chez soi et faire le tri dans ses possessions. Mais cet état d'esprit peut aussi être utile dans d'autres domaines, notamment les relations sociales !

Il ne s'agit pas de faire un tri dans vos amis et vos proches (quoique ?), mais d'apprendre à dire non aux sollicitations que vous n'osez pas refuser, de peur de vexer.

Comme ce verre entre collègues auquel vous avez dit oui par politesse, alors que vous ne rêver que d'une chose, passer enfin une soirée enfin tranquille chez vous, avec vos enfants / votre conjoint-e / votre hamster (rayer les mentions inutiles).

C'est ce que propose le YouTubeur Pierre Chevelle, de la chaîne Changer le monde en deux heures dans une vidéo très inspirante. Elle nous semble très pertinente pour la rentrée : et si cette année, votre bonne résolution était de penser un peu à vous ? Promis, cela ne fera pas de vous un-e égoïste, bien au contraire.

"On n'a qu'à se cacher sous les draps"

S'il y a une chose à retenir de cette vidéo, c'est que l'on a parfois plus à gagner à dire non à une proposition qu'à accepter par automatisme. En effet, nous dit Pierre, on a tendance à d'abord voir ce qu'on perd en disant non (une sortie au cinéma, une opportunité professionnelle...), mais pas ce que l'on gagne (de la sérénité, du sommeil, du temps pour travailler sur un projet qui nous tient vraiment à cœur).

Autre conseil : il faut arrêter de penser qu'en disant non à une proposition, vous rejetez la personne. Celle-ci ne va pas forcément le prendre mal ! Au contraire, explique Pierre, en partant de sa propre expérience, vous lui faites preuve de respect en la traitant en adulte capable de comprendre la raison de votre refus. Libérateur, non ?

Voilà, vous n'avez plus qu'à chanter avec Bénabar :

"On s'en fout, on n'y va pas
On n'a qu'à se cacher sous les draps
On commandera des pizzas
Toi, la télé et moi"

Et si vous hésitez encore, la prochaine fois qu'on vous invite, faites notre test pour savoir si vous devez accepter ou rester bien au chaud sous la couette.