| |

NOËL - Les habitants des alentours font la queue pour prendre en photo les centaines de décorations mais aussi leur propriétaire qui se déguise pour l'occasion. 

En plein milieu de la campagne normande, non loin de Pont-Audemer (Eure), une dizaine de voitures créent un embouteillage. Le phénomène pourrait paraître étrange pour un dimanche soir, mais si vous êtes du coin, alors vous savez exactement ce qui se trame dans ce quartier tranquille.

Voilà plus de 10 ans que Maurice et Paulette décorent leur jardin de mille feux pour les fêtes de fin d'année. "Au début, on faisait ça pour nous. Et puis, on s'est pris au jeu, en ajoutant de plus en plus d'objets. Voilà le résultat", explique fièrement Maurice, 74 ans. Le retraité est d'ailleurs un peu débordé : on parle de leur installation dans tout le canton, et puis aussi dans tout le département, notamment grâce aux réseaux sociaux.

Petits et grands, des étoiles plein les yeux, viennent admirer le jardin du couple, prennent des photos souvenirs des installations, mais aussi de Maurice, qui joue le jeu jusqu'au bout et se déguise en Père Noël.

Certains enfants sont un peu timides face au monsieur en rouge. Le retraité a de la ressource pour les faire sourire : il offre à chacun une friandise. "Rien que ce week-end, j'ai donné 300 sucettes !"

1 mois de préparation...

Dès le mois d'octobre, le retraité et sa femme sortent de la cave les décorations de Noël, qu'il faut réviser, réparer ou remplacer. "Chaque année, on change tout ce qui grille - là on a acheté beaucoup d'étoiles." Un de leurs petits-fils vient les aider à tout accrocher sur la maison et dans les arbres.

Le couple a même pensé à créer une estrade pour que les visiteurs puissent admirer au mieux le jardin depuis la rue, au-dessus de leur clôture. Les badauds restent alors plusieurs dizaines de minutes a observer les moindres détails de l'installation, bercés par les mélodies de Noël qui s'échappent des enceintes.

Tout doit être prêt à partir du 1er décembre, car les gens sont impatients de découvrir ce qu'ils surnomment "la Maison du Père Noël". Jusqu'au début du mois de janvier, le couple accueillera les curieux tous les week-ends.

... et une grosse facture EDF

"Je ne sais combien d'objets décorent le jardin, mais il y au moins 200 branchements électriques", estime Maurice. Et c'est sans compter les peluches et autres Père Noël qui occupent la pelouse et que Paulette rafistole d'années en années.

Au final, la note est un peu salée (environ 400 euros en plus sur leur facture EDF), mais le couple ne boude pas son plaisir. "On est satisfaits de voir tout le monde venir et s'émerveiller", sourit Maurice. Les voisins, eux, ne se plaignent pas de ce spectacle son et lumière qui se déroulent tous les week-ends dans leur quartier.

Les années passant, le couple fatigue et envisage parfois de ne pas renouveler l'animation... "Ça fait deux ans que je dis qu'on va arrêter, surtout que j'ai eu des problèmes de santé. Mais les gens m'encouragent à continuer, alors tant que l'on pourra, on le fera encore !"

Infos pratiques

Pour voir ces illuminations de Noël, rendez-vous tous les week-ends jusqu'au 5 janvier 2020 devant la maison de Maurice et Paulette !
  • 88, ancienne route de Bernay 27 500 Saint Germain Village (Normandie)