| | | |

BIODIVERSITÉ - Ces petits mammifères ne sont pas seulement mignons, ils mangent aussi les limaces qui s'attaquant à vos salades. Voici comment prendre soin d'eux, pour un jardin écolo !

Derrière leur adorable frimousse, les hérissons se révèlent être de redoutables chasseurs. En plus des chenilles, mille-pattes et autres insectes, ils mangent les limaces et les escargots qui pourraient s'en prendre à votre potager.

Si vous voulez cultiver votre parcelle de façon écologique, sans insecticide, les hérissons sont donc des alliés précieux !

Malheureusement ce petit mammifère se fait de plus en plus rare. Ces 20 dernières années, la population de hérissons a baissé de 70%. Comme nous l'apprend l'association de protection de la nature LPO, ils peuvent vivre dix ans, mais la moyenne d'âge dans la nature est de 2 ans à cause des nombreux dangers qu'ils rencontrent (le traffic routier, les prédateurs, les pesticides...).

Alors comment en accueuillir toute une petite famille chez vous ? Certainement pas en achetant un hérisson dans une animalerie ! C'est un animal protégé et il est donc totalement interdit de le capturer, de le commercialiser et de le tuer, sur tout le territoire français.

En revanche, vous pouvez suivre ces conseils de la LPO pour attirer ce mammifère plein de piquant chez vous, et lui assurer une belle et longue vie.

Un jardin accueuillant pour les hérissons

Voici ce que vous pouvez faire pour protéger les hérissons chez vous :

  • Commencez par supprimer les produits toxiques de votre jardin, car les pesticides sont mortels pour les hérissons qui viendraient à en consommer (même le fait de manger des insectes contaminés par des pesticides est dangereux pour eux).
  • Vérifiez souvent vos filets de culture, dans lesquels ils pourraient rester pris aux pièges.
  • Enlevez tous les déchets en plastique de votre jardin (sacs, anneaux, bouteilles...), qui sont également des pièges pour les animaux sauvages.
  • Fabriquez un abri à hérissons en suivant ce tutoriel.
  • Maintenez ou plantez des haies, et laissez quelques tas de feuilles mortes, pour qu'ils puissent s'abriter.
  • Placez une petite planche sur le bord de vos bassins et de votre piscine pour qu'ils puissent s'agripper et ressortir de l'eau.
  • Laissez des passages entre votre jardin et ceux de vos voisins pour que les hérissons puissent circuler. Prévoyez une ouverture d'au moins 10 cm au bas de votre clôture. Si celle-ci est enterrée en profondeur, créez un passage sous terre avec un tuyau d'au moins 30 cm de diamètre.
  • Déposez des restes de repas et de l'eau, uniquement en cas de forte sécheresse.
  • Si vous comptez brûlez vos tas de branchages et de feuilles, vérifiez-les avant. Utilisez de préférence un incinérateur que vous remplirez à la main.
  • Bouchez les trous et fossés desquels ils ne pourraient plus sortir. Découvrez dans ce guide de la LPO pour sécuriser les cavités dans votre jardin.

Voici ce que vous devez éviter à tout prix :

  • Ne dérangez jamais une famille de hérisson dans son nid, ne séparez pas les jeunes de leur mère et ne manipulez jamais un bébé hérisson à mains nues (votre odeur pousserait ses parents à l'abandonner).
  • Ne dérangez pas un hérisson pendant son sommeil hivernal.
  • Ne déposez pas de la nourriture toute l'année (cela détourne les hérissons de leurs proies naturelles).
  • Ne déposez pas de pain ni de lait, les hérissons y sont intolérants.

Bien sûr, rien ne vous interdit de les prendre en photos, tant que vous ne les dérangez pas ! Pourquoi ne pas utiliser un appareil photo qui se déclenche tout seul lorsqu'il détecte un mouvement, comme celui utilsé par cette blogueuse pour photographier les oiseaux ?