| | | |

ARCHITECTURE - L'architecte James Law veut construire des immeubles en empilant des canalisations de 2,5 mètre de diamètre. Chaque tube abriterait un appartement.

Face à la crise du logement à Hong Kong, l'architecte James Law a imaginé une solution surprenante. Il propose de construire des immeubles à partir de canalisations en béton de 2,5 m de diamètre. Ces tuyaux seraient empilés les uns sur les autres et chacun d'entre eux abriterait un appartement. 

© James Law Cybertecture

OPod Tube Housing se veut être un immeuble pour des personnes jeunes sans gros revenus, qui cherchent un premier appartement.

© James Law Cybertecture

 

Des loyers moins chers

Ces dernières années, Hong Kong a vu sa population augmenter et la demande de logement avec. Puisque la ville est construite sur une île, les terrains constructibles sont rares, voire inexistants. Il y a donc pénurie de logements et les prix augmentent. 

Le marché du logement y est même le moins abordable au monde selon l'étude " 2017 Demographia International Houssing Affordability ". Le loyer moyen d'un appartement y est de plus de 1 700 euros par mois.

 

 

James Law s'est donc dit que les tuyaux serais parfaits pour résoudre ce problème. Économique, la réhabilitation de ces tuyaux coûterait, selon lui, 12 500 euros par unité. L'architecte prévoit donc un loyer de moins de 340 euros par mois seulement.

Ces appartements représenteraient aussi un gain de place car ils mesureraient seulement 2,5 mètres de large.

 

© James Law Cybertecture

Une solution provisoire

James Law ne voit pas pour autant son projet comme la solution durable à cette crise, mais comme un soulagement temporaire pour les résidents qui cherchent un logement abordable à court terme. Selon lui, les occupants y vivraient heureux pendant un ou deux ans.

L'aménagement de l'appartement de démonstration est en effet très rudimentaire et contient le minimum compte tenu du manque de place.

 

© James Law Cybertecture

 

La pièce de vie est composée d'une banquette convertible, d'un bureau amovible et de quelques petites étagères. La cuisine n'est meublée que d'un mini-frigo, d'un évier et d'un micro-ondes. Quant à la salle de bains, elle se contente d'un pommeau de douche et de toilettes.

L'appartement est tout de même très lumineux puisque un panneau vitré, placé au fond du tube, sert de porte et de fenêtre.

 

© James Law Cybertecture

 

 

L'immeuble, quant à lui serait très design et a saurait garder l'esprit industriel. Les tuyaux seraient empilés les uns sur les autres et ne seraient pas masqués par une façade, donnant ainsi un aspect futuriste à l'immeuble.  À l'extérieur, les tuyaux seraient laissés brut et à l'intérieur les murs seraient blanchis à la chaux. 

OPod Tube Housing n'est pour l'instant encore qu'un projet. James Law est en négociation avec le gouvernement de Hong-Kong dans l'espoir de le faire vivre. 

© James Law Cybertecture

 

© James Law Cybertecture

 

© James Law Cybertecture

 

© James Law Cybertecture

 

 

© James Law Cybertecture

 

© James Law Cybertecture

 

© James Law Cybertecture

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !