| |

EMBALLAGE - Une alternative à l'aluminium et au plastique, dans l'air du temps. En plus, l'emballage est lavable, donc réutilisable !

"Les objets du quotidien ne devraient être nocifs ni pour la santé ni pour l'environnement. Nous prônons un retour à des solutions plus simples et naturelles, qui protègent notre corps et notre environnement", explique Clémence Maurel, 28 ans, inventrice du film alimentaire végétal Cosse.

En voyage en Nouvelle-Zélande, la jeune femme découvre les emballages alimentaires réutilisables enduits de cire d'abeille, les bee's wraps, qui remplacent le papier aluminium par exemple. Mais Clémence décide de créer une alternative végan, et à son retour en France, elle développe un emballage 100% végétal.

"Tout d'abord, nous souhaitons proposer un produit végétal, sans matières premières animales. Ensuite, la cire d'abeille est un bio accumulateur naturel jouant le rôle de filtre dans la ruche. Nous ne pensons pas que la cire d'abeille puisse garantir le zéro toxique qui nous tient à cœur."

Un emballage végétal pour protéger les aliments, comme le cellophane

"Il a fallu quelques modifications, beaucoup d'essais et encore plus de patience pour trouver la composition idéale, qui puisse garantir zéro toxique", peut-on lire sur le site de Clémence. Les Cosses sont fabriqués à partir de coton, imprimés avec des encres à base d'eau. Le coton est enduit avec un mélange de cire de carnauba (une sorte de palmier), d'huile de tournesol et de résine de pin, qui remplace la cire d'abeille. Avec ce tissu, on peut tout emballer, sauf la viande et le poisson cru.

L'emballage est autocollant : avec la chaleur des mains, il prend la forme d'à peut-près tout. "Dans les conditions d'utilisation recommandées, les Cosses durent 6 à 8 mois. Passé ce délai, ils seront moins adhérents mais pourront continuer à être utilisés", prévient tout de même l'inventrice. Comptez 25 euros pour 3 tissus. C'est un investissement, mais rappelez-vous, ils sont écolos et réutilisables !