MAKER - Benjamin Rimajou a mis au point un objet tout simple, mais qui pourrait bien vous faire un gagner un temps infini au moment de changer votre couette. 

L'histoire commence un 31 mars 2016. Benjamin Rimajou est tranquillement assis sur son canapé. Soudain, une folle envie de bricoler lui vient, mais, problème, il ne sait pas quoi bidouiller.

Il décide alors de s'attaquer à l'un des plus gros problèmes de son quotidien, à savoir mettre la couette dans la housse. Même si chacun a sa technique pour se faciliter la tâche, vous avez sûrement, vous aussi, connu de longues minutes de galère.

Il crée donc Hopoli, deux pinces à accrocher sur une porte et qui permettent d'enfiler la couette dans la housse facilement.  

© Hopoli

Résoudre un problème du quotidien

Son premier prototype, Benjamin Rimajou l'a construit en deux heures chez lui en assemblant une patère de porte et une pince.

Depuis, Hopoli a fait du chemin puisque 28 prototypes ont vu le jour avant que l'invention n'atteigne sa version finale et soit simple d'utilisation. Changer sa housse de couette prend désormais moins de 10 secondes. 

Il suffit de poser les deux pinces sur une porte, d'enfiler les angles supérieurs de la housse de couette sur les pinces, puis de coincer la couette sous les pinces. Et le tout peut se faire avec une seule main ! Démonstration en vidéo : 

Une invention à succès

Rien ne destinait Benjamin à devenir inventeur. Ancien animateur chez Virgin Radio, il a d'abord quitté ce poste pour entamer un CAP menuiserie avant qu'il n'ait l'idée de créer Hopoli. Il a finalement tout arrêté pour se concentrer sur son invention et monter son entreprise.

Le projet peut sembler fou, mais le succès est au rendez-vous puisque Hopoli, commercialisé pour 39 euros, a déjà été commandé dans 29 pays à travers le monde.

Des chaînes de télévision allemandes et britanniques ont également parlé de cette invention et les États-Unis se montrent, d'après Benjamin Rimajou, très intéressés par son idée.

© Hopoli

Le jeune Français ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et pense déjà à la suite. Consignée dans un carnet avec 300 autres idées, sa prochaine invention sera “ludique et interactive”, mais on ne peut pas vous en dire plus, le projet est classé top secret !