|

REPORTAGE - Ouverte en 2017, la Maison du Zéro Déchet s'installe dans le 12e arrondissement de Paris avec des matériaux et meubles issus du réemploi. 18h39 s'est rendu dans ce lieu rénové et réaménagé.

Dans le quartier de Reuilly dans le 12e arrondissement de Paris, le temps est bon, le ciel est bleu. Masque bleu ciel, Pauline Debrabandere, responsable du programme territoire et chargée de projet chez Zero Waste France, est prête à accueillir les visiteurs à la veille de l'inauguration de la nouvelle Maison du Zéro Déchet. Celle-ci a vu le jour en juillet 2017 rue Charles Nodier dans le 18e arrondissement. Cependant, le lieu était devenu trop petit pour accueillir les visiteurs lors des conférences.

Trois ans plus tard, c'est donc au 1, passage Emma Calvé à proximité de la station Reuilly-Diderot à Paris que la Maison du Zéro Déchet trouve un nouveau souffle au sein d'une ancienne caserne militaire. "Quand on est arrivés, c'était une coquille vide, et il y avait des gravats au sol", raconte Pauline Debrabandere. On s'est dit que si l'on doit se frotter à l'aménagement d'un lieu, il faut le faire en réduisant un maximum les déchets et éviter d'acheter du neuf." La mission première de cette association est en effet d'éviter que des déchets ne viennent grossir les décharges ou même qu'ils doivent être recyclés, ce qui nécessite beaucoup d'énergie, voilà en effet la mission première de cette association.

La Maison du Zéro Déchet dans le 18e arrondissement de Paris en 2017. © 18h39
La Maison du Zéro Déchet dans le 12e arrondissement de Paris en 2020. © Kevin Sonsa-Kini

Mission : réaménagement zéro déchet

Voici alors la solution : réaménager uniquement à base de matériaux et de mobilier en réemploi. "C'était un peu compliqué d'en trouver parce qu'il fallait mettre un pied dans le monde du réemploi dans le BTP", avoue Pauline Debrabandere. C'est un nouveau challenge pour cette association qui d'ordinaire, officie dans la réduction des déchets ménagers.

La chargée de projet et ses équipes se sont appuyés sur des plateformes professionnelles et l'appel au don de matériaux sur les réseaux sociaux. "Le bouche-à-oreille a bien fonctionné, se réjouit-elle. On a même été contactés par certains chantiers de dépose qui avaient vu passer notre appel sur LinkedIn."

C'est sur un chantier de bureaux du 17ème arrondissement que l'équipe de Zero Waste France a récupéré les cloisons vitrées, les poignées de porte et les éclairages de sécurité. À l'aide du site Le BonCoin, l'association est parvenue à trouver des câbles électriques et aussi entre 3 et 4 m2 de carrelage qui servent pour les espaces sanitaires. "Mais pour la boutique, on n'a pas pu trouver 50 m2 de carrelage en réemploi", regrette Pauline Debrabandere.

Les lumières de la Maison du Zéro Déchet. © Kevin Sonsa-Kini

"L'idée était aussi de faire des meubles avec du bois récupéré directement sur le chantier", nous explique la chargée de projet de Zero Waste France en présentant les meubles de la librairie que voici :

Les meubles de librairie en bois. © Kevin Sonsa-Kini
Les tables et chaises de réemploi © Kevin Sonsa-Kini
La salle de conférence avec les nombreuses chaises pliantes de la Maison du Zéro Déchet. © Kevin Sonsa-Kini

Après cinq mois de travaux, la Maison du Zéro Déchet est rénovée et prête à l'emploi. L'équipe de Zéro Waste France est fière du résultat. "On a une terrasse avec un super jardin en face. C'est un lieu exceptionnel", se félicite Pauline Debrabandere. Reste toutefois un petit détail : "Il manque encore des radiateurs de seconde main dans la salle de conférence", remarque t-elle sur les lieux.

Tous ces travaux de réemploi vont donner lieu à une exposition organisée par la Maison du Zéro Déchet. Celle-ci consiste à "montrer l'effort qu'on a fait en termes de réemploi et ce que ça donne visuellement. L'idée c'est aussi de faire un avant/après. On veut montrer aux gens comment on a récupéré le lieu, ce que c'est devenu aujourd'hui mais aussi, d'où viennent les cloisons et le parquet", explique la chargée de projet.

Faire preuve d'adaptabilité

Avec tout ceci, l'équipe de Zero Waste France apporte la preuve qu'un chantier à base de récup' n'est pas mission impossible. Et Pauline Debrabandere peut témoigner : "Il ne faut pas se laisser abattre en se disant qu'on n'y arrivera jamais et que le BTP c'est trop compliqué. C'est possible de trouver des matériaux de réemploi sur des plateformes généralistes comme Le Bon Coin, Selency ou Bluedigo."

La responsable territoire de Zero Waste France conseille vivement de lister ses besoins et de faire preuve d'adaptabilité. Elle nous alerte également sur le fait que le réemploi "demande plus d'adaptabilité, plus de flexibilité dans le chantier. Il ne faut pas prendre du retard, les matériaux doivent arriver au bon moment."

Rendez-vous sur le site de la Maison du Zéro Déchet pour découvrir le programme d'ateliers et de conférences à venir. Venez vous initier au zéro déchet, c'est gratuit et parfait pour les débutants !

Le réemploi de la Maison du Zéro Déchet en quelques chiffres

  • 300 m² de parquet réemployé
  • 20 éclairages de sécurité
  • 30 m linéaires de cloisons vitrées
  • 8 m² de carrelage provenant de fin de chantier
  • 55 luminaires de seconde main / 4 vasques récupérées
  • 4 radiateurs en réemploi de nombreuses poignées de porte