| | |

NATURE - Des architectes ont dessiné cette ferme urbaine modulable à l'infini et mettent les plans à disposition de tous, gratuitement, sur internet.

Permettre à tous et à toutes de cultiver son propre petit bout de jardin et de faire pousser ses légumes, même en pleine ville : voilà l'objectif de GrowMore, un concept de ferme urbaine mis au point par cabinet d'architecture danois Husum and Lindholm.

Cette belle idée, les architectes Sine Lindholm et Mads-Ulrik Husum ont décidé de la diffuser la plus largement possible : les plans des jardinières sont en libre accès sur internet.

GrowMore

© GrowMore Husum & Lindholm

Il suffit de les télécharger puis de se rendre dans un FabLab, un atelier de bricolage avec des machines numériques, pour fabriquer chaque pièce avec une découpeuse laser.

Chaque élément a été dessiné pour optimiser la découpe et gaspiller le moins de bois possible.

Les pièces s'assemblent très simplement, avec des vis et des boulons.

Les pièces s'assemblent très simplement, avec des vis et des boulons. © Husum & Lindholm

Des oasis de verdure pour reconnecter la ville à la nature

Ces jardinières, qui peuvent être assemblées comme on le souhaite, sont aussi l'occasion pour les passant-es de se ressourcer. En effet, elles peuvent être disposées en rond, pour former une oasis de verdure, et comprendre de petits bancs, pour une halte revigorante.

GrowMore

© GrowMore Husum & Lindholm

"Quand ces structures sont placées comme des petits nids dans la scène urbaine, elles permettent non seulement de se rencontrer et faire pousser de la végétation, mais agissent aussi comme des espaces de retraite qui nous rappellent de faire une pause et de nous reconnecter avec la nature", expliquent les architectes sur la plateforme Architizer.

Husum & Lindholm avait déjà réalisé une installation similaire, en partenariat avec les créateurs de Space 10. Ils avaient édifié une ferme urbaine sphérique à Copenhague, au Danemark, pour faire réfléchir à la façon dont les villes pourraient se nourrir elles-mêmes.

Cette fois, les modules imaginés laissent plus de liberté d'assemblage aux créateurs. Les jardinières peuvent être disposées en ligne droite, en vagues, en étages... pour s'adapter aux contraintes de la ville.

Et si ces jardinières proliféraient maintenant un peu partout, grâce à vous ?