Comment installer des toilettes suspendues ? On vous explique tout !

TOILETTES - Bâti-support en applique ou autoportant, sanibroyeur ou non… Installer des toilettes suspendues c'est beau oui, mais il faut savoir comment s'y prendre !

Les toilettes suspendues ont bien l'intention de révolutionner cette petite pièce bien souvent méprisée par la décoration d'intérieur et l'aménagement.

Esthétique, plus propre, réglable, les avantages sont nombreux. Mais attention, avant de vous lancer, il vous faut connaître quelques clés ! Car on n'installe pas des toilettes suspendues sans avoir, au préalable, correctement analysé la pièce.

Voici nos conseils d'experts pour tout savoir si vous souhaitez installer des toilettes suspendues.

© Qualirénovation

Le mot d'ordre : bien choisir son bâti-support

Première bonne nouvelle : “on peut installer des toilettes suspendues partout, la seule chose qui peut bloquer c'est le manque de place”, nous explique Cyril Fraisse, conseiller en salle de bains du magasin Castorama de Nîmes, dans le Gard.

Et d'ajouter, “il n'y a absolument aucune contrainte dans la mesure où l'on choisit un bâti-support adapté”.

En effet, le bâti-support est l'élément clef de toilettes suspendues. Pour maintenir la cuvette en suspension, on fait appel à une structure métallique dans laquelle est intégrée le mécanisme de chasse et d'évacuation d'eau, c'est cela le bâti-support.

Cachée derrière un habillage, il permet donc de fixer vos toilettes. Mais alors comment s'y prendre ?

Pour installer des toilettes suspendues et donc son bâti-support il est important de prendre en compte plusieurs éléments.

Les critères déterminants pour installer des wc suspendus : mur porteur et évacuation

On essaie dans un premier temps de connaître le type de mur sur lequel les clients souhaitent fixer leurs toilettes”, précise Cyril Fraisse. Bien qu'il n'y ait pas de restriction concernant le type de mur, on adaptera le type de bâti-support en fonction de la constitution de celui-ci.

  • Si votre mur est porteur, il faut opter pour un bâti-support en applique qui est solidement fixé au mur. Très facile à installer, il est cependant plus cher que les autres.
  • Si votre mur n'est pas porteur, la solution la plus adaptée sera “le bâti-support autoportant dont l'appui se fera au sol”, explique Carina Nahmani, maître d'oeuvre chez QualiRenovation, entreprise de rénovation et d'aménagement.

Si vous avez une fenêtre dans vos toilettes et que cette dernière est un peu basse, elle conseille de prendre “un bâti-support plus petit, de 80 cm environ”.

© Qualirénovation

Prendre connaissance de son système d'évacuation

Le mur n'est pas l'unique critère qui déterminera l'installation de vos toilettes suspendues. Il faut aussi prendre en compte au système d'évacuation.

  • Si le diamètre du tuyau d'évacuation est classique, entre 80 et 100 mm, il n'y a pas de recommandation spéciale.
  • En revanche, lorsque l'on souhaite installer des toilettes suspendues dans une pièce qui n'a pas accès à un système d'évacuation pour toilettes, le diamètre du tuyau est plus petit, de 40 mm, comme dans une cuisine. “Dans ce cas là, il est impératif d'opter pour des toilettes suspendues sani-broyeur”, précise Carina Nahmani.

Attention en revanche à prévoir une pente minimale d'évacuation pour l'écoulement si le système est au sol, à l'horizontal. “D'où la nécessité de rehausser la pièce parfois”, comme l'explique Carina Nahmani.

Comment installe-t-on des toilettes suspendues ?

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, “pas question de casser un mur ou une cloison pour installer le bâti-support”, précise Cyril Fraisse. Car l'habillage et le coffrage sont faits pour cela !

Les coffrages prêts à poser sont la solution idéale et rapide pour masquer le bâti-support”. Que vous préfériez le carreler ou le peindre, il y en a d'ailleurs pour tous les goûts !

Enfin, pensez à faire le raccordement (c'est mieux !) et à installer la cuvette !

Cyril Fraisse tient à rassurer celles et ceux qui voudraient se lancer, “c'est une installation qui est à la portée de toutes et tous. Cela prend juste un peu plus de temps que pour des toilettes classiques”.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier On craque pour les toilettes suspendues !

Ce site utilise Google Analytics.