| | | | |

PLOMBERIE - Faut-il forcément faire appel à un plombier pour créer une arrivée d'eau pour sa machine à laver ? La réponse est non !

Bien qu'à priori la cuisine et la salle de bains soient forcément équipées d'une arrivée d'eau, il manque parfois des points de distribution d'eau pour votre lave-linge notamment.

Pas de panique ! Si c'est votre cas, vous n'êtes pas condamné-e à laver vos vêtements à la main pour toujours, ni à fréquenter une laverie. Il suffit de créer une nouvelle arrivée d'eau et d'installer un système d'évacuation sur une canalisation existante. 

Cette opération n'est pas aussi difficile qu'elle en a l'air, vous pouvez même vous en sortir seul-e !

Faire appel à un-e plombier-e : plus cher mais un risque de fuite proche de zéro 

Djemel Halbouchi, plombier pour la société Radra CVC à Paris, recommande de faire appel à un professionnel pour maximiser ses chances d'éviter une fuite à l'avenir. 

Se raccorder sur une alimentation existante, souder, créer une petite installation pour fermer l'arrivée d'eau froide ou encore “créer une vidange avec un siphon pour évacuer l'eau de la machine pendant le lavage” : pour ce plombier, ces opérations ne peuvent pas être réalisées par un-e novice de la plomberie.

Côté matériel, des tuyaux en cuivre, des colliers de fixation et un robinet sont les éléments indispensables pour raccorder l'arrivée d'eau aux appareils souhaités. 

Le plombier estime que cette opération dure environ 3 heures et qu'il faut prévoir en moyenne trois cents euros pour le déplacement, le matériel et la mise en oeuvre. 

Une opération à la portée de toutes et tous mais quelques règles à respecter

Bien que les opérations de soudure sur du cuivre limitent les fuites et autres désagréments, de petites installations peuvent être réalisées par des particuliers, comme nous le rappelle Bruno Jehl, vendeur expert au rayon sanitaire du magasin Castorama du Havre (76). “Évidemment on ne va pas utiliser les mêmes outils qu'un plombier”, rappelle-t-il. En effet, un particulier dispose rarement d'un chalumeau ou même d'une pince à cintrer dans sa boîte à outils. 

La première chose à faire, dans le cas d'une machine à laver, est de repérer les arrivées d'eau chaude et d'eau froide. C'est le robinet d'eau froide qui alimentera votre appareil. Par convention, le tuyau d'eau froide se situe à droite. C'est sur ce tuyau que vous installerez votre robinet d'alimentation d'eau. 

Une opération simple avec un robinet auto-perceur. “Ce sont des robinets que l'on assemble sur un tuyau existant. Ça s'installe en deux trois minutes.” Son prix : 8 euros. “Tout le monde peut le faire, c'est à la portée de tous !”, s'exclame Bruno Jehl.  

Ensuite il faut relier le robinet à la machine. Si vous souhaitez réaliser cette opération sans l'aide d'un-e professionnel-le, il est préférable d'opter pour deux types de tubes : PER ou multicouche

Les tuyaux PER et multicouche sont peu chers, très étanches et ne demandent aucun travail de soudure, contrairement au cuivre. “Même les plombiers professionnels utilisent du PER en sanitaire ou en chauffage sanitaire”, précise Bruno Jehl. 

Comme il nous le rappelle, le seul inconvénient de ses tuyaux, c'est l'esthétique. Les tuyaux en cuivre sont rigides et ne posent pas de problèmes lorsqu'ils sont apparents. En revanche, le PER et multicouche sont souples, ce n'est pas très déco comme installation ! Mieux vaut privilégier ces tubes lorsqu'ils sont sous un évier ou derrière un meuble par exemple. 

Enfin, Bruno Jehl rappelle que, parce que ces tuyaux sont moins solides que le cuivre, ils doivent rester faciles d'accès en cas de fuite. S'ils se dévissent derrière une cloison inaccessible, vous ne pourrez pas intervenir rapidement pour couper la fuite. C'est pourquoi on privilégie des tuyaux en cuivre, soudés, quand ils sont derrière un mur. 

Pour retrouver toutes ces étapes et apprendre aussi comment installer l'évacuation d'eau de votre machine à laver, jetez un œil à ce tutoriel sur le site de Castorama.

À vos outils ! 

Passez à l'action