| | |

DIY - Quel mur choisir ? Comment construire la structure ? Comment installer les prises ? Des pros de la grimpe vous conseillent !

Qu'y a-t-il de mieux qu'une balançoire dans le salon ? Un mur d'escalade dans la chambre ! C'est l'idéal pour que vos enfants débordants d'énergie se défoulent et développent leur agilité.

Nous avons demandé à des professionnels de la grimpe leurs conseils pour réussir ce projet, en toute sécurité.

Pour ce premier projet, nous ferons simple, et nous concentrerons sur les petits, de 2 à 10 ans. Pour les plus grands, au-dessus de 10 ans, déjà initiés à ce sport, ou pour vous-mêmes, vous pourriez envisager de créer un mur plus complexe à escalader. Suivez alors les conseils de la Fabrique Verticale, site de coaching pour les passionnés d'escalade, pour créer un vrai mur d'entraînement.

© Getty Images

Quel mur utiliser ?

Le plus facile est de créer un petit mur d'escalade vertical. Pour cela, la première chose à laquelle il faut faire attention est la nature du mur sur lequel vous allez le fixer. "Le mur doit être plein et non pas creux, recommande Pascal Trividic, fabricant de mur d'escalade dans les salles de sport mais aussi chez les particuliers, avec Optimur. Cela ne doit pas forcément être un mur porteur, si c'est une cloison en béton ou en ossature bois, ça marche." Pas de brique creuse en revanche !

Chez vous, il sera bien plus simple et sécurisé de choisir un mur plein. Il arrive qu'Optimur installe un mur d'escalade contre un mur creux chez des particuliers, mais pour cela, ils fixent de nouvelles poutres dans la dalle du sol et au plafond, rien ne repose sur le mur lui-même. Pour ce type de projet, ou si vous n'êtes pas assez sûr-de de votre niveau en bricolage, n'hésitez pas à faire appel à ces professionnels !

Quelle hauteur pour votre mur d'escalade ?

"Un enfant peut monter jusqu'à 3 m de hauteur sans corde s'il y a une bonne surface de réception, c'est-à-dire des tapis homologués de 30 à 40 cm d'épaisseur", indique Pascal Trividic.

Mais chez vous, vous pouvez voir plus petit : jusqu'à 1,20 m de haut, votre enfant pourra grimper tout seul, à condition de prévoir un tapis de 5 cm d'épaisseur. Au-dessus, restez avec lui pour le retenir en cas de chute.

"Le mieux est de privilégier une structure plus large que haute, qui permet à l'enfant de faire des traversées", conseillent Olivier Broussouloux et Laurence Guyon, les coachs de la Fabrique Verticale.

Comment fabriquer la structure ?

Vous n'allez pas visser les prises directement dans le mur, mais utiliser des panneaux de contreplaqué, qui, eux, seront vissés sur des tasseaux.

Choisissez des tasseaux de 95 mm de large sur 45 mm d'épaisseur, comme le fait Optimur. Ces 45 mm d'épaisseur permettent de garder un espace entre les panneaux et le mur, pour que vous ayez la place de visser les prises sans percer le mur.

Pour fixer ces tasseaux au mur, ne vissez pas dedans directement, sinon la vis créera une surrépaisseur et vous n'allez pas pouvoir plaquer les panneaux parfaitement. Utilisez plutôt des équerres, que vous visserez sur le côté des tasseaux. Prévoyez 3 équerres par montant, une à 20 cm du sol, une au milieu de la structure et une au sommet, conseille Pascal Trividic.

Ensuite, il recommande d'utiliser des panneaux de contreplaqué en bouleau, de 18 mm d'épaisseur et de 13 plis, "ultra-résistants à l'arrachage". Vous pouvez choisir des panneaux bruts en magasin de bricolage, ou des panneaux résinés et sablés (ce qui donne un peu d'adhérence pour les mains) chez des spécialistes comme Osmose ou Altissimo par exemple.

Vissez ces panneaux sur les tasseaux, avec des vis de 5 mm de diamètre et 60 mm de longueur : une vis tous les 15 cm sur chaque tasseau.

Retrouvez toutes les étapes en dessin dans notre tutoriel spécial mur d'escalade !

Comment installer les prises ?

Le plus simple est d'acheter des prises professionnelles, spécialement conçues pour les enfants. "On trouve des gammes de prises en forme de gros numéros ou d'animaux, c'est à la fois attrayant pour les enfants et adapté à leur préhension", précisent Olivier Broussouloux et Laurence Guyon.

Prévoyez des écrous à frapper (ou inserts à frapper, ou T-nuts), non fournis avec les prises, d'un diamètre de 18 mm, et les vis correspondantes.

Sinon, expliquent-ils, il est possible de créer des prises vous-mêmes en découpant des ronds ou des carrés à la scie sauteuse dans les panneaux en contreplaqué. Veillez alors à bien arrondir et poncer les angles, et à ne pas créer des ouvertures trop grandes, dans lesquelles les enfants pourraient glisser leurs mains ou leurs pieds.

Prévoyez des prises tous les 15 cm, soit en traçant des lignes verticales, soit en traçant des lignes horizontales.

Comment protéger vos enfants des chutes ?

On l'a vu plus haut, au-dessus de 3 mètres, il faudra prévoir des tapis de 30 à 40 cm d'épaisseur. En dessous, des tapis de 5 cm d'épaisseur suffiront. Certes, cela représente un investissement. À défaut, vous pouvez poser des matelas sous le mur, mais votre installation ne sera pas homologuée pour accueillir d'autres enfants.

Si vous installez plusieurs matelas côte à côte, Olivier Broussouloux et Laurence Guyon conseillent de poser de la moquette par-dessus, pour éviter que vos enfants ne se coincent le pied entre deux matelas.

Peut-être voudrez-vous ensuite complexifier le mur d'escalade de vos enfants, comme dans cette vidéo :

Bonne grimpe !

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !