| | | |

DÉMÉNAGEMENT - Stress et angoisse liés aux déménagements sont fréquents chez les Français, mais ils peuvent être évités. Décryptage.

Donnant lieu à une perte de repères et entraînant un changement de vie radical, le déménagement est une des principales sources de stress pour les Français (sondage Ifop 2010), derrière le deuil et le licenciement.

Cette angoisse pourtant n'est pas une fatalité. Un déménagement, quelle qu'en soit la raison initiale, peut être aussi bien joyeux que ravivant.

L'influence du voisinage est importante

Un déménagement idéal se déroulerait en été en période de vacances après un événement heureux comme des fiançailles, un mariage ou même une naissance.

Il peut se révéler douloureux dans d'autres conditions comme l'a vécu Charlotte, 32 ans : “c'était l'hiver, je n'avais pas encore de chauffage, tout était à refaire dans l'appartement et mon mari a dû s'absenter durant une longue durée pour des raisons professionnelles.

Si la première année a été difficile pour elle, la jeune professeure a réussi à s'adapter à son nouveau quartier, le 15e arrondissement de Paris, en retenant les points positifs de son nouvel environnement : “je me suis, par exemple, rendu compte que c'était un luxe de pouvoir aller au travail à pied ou d'avoir quasiment tout à portée de main en terme de commerces”, raconte-t-elle.

Il est idéal de pouvoir choisir son environnement, l'habitation elle-même, mais aussi l'inscription dans un collectif", décrypte Christine Ulivucci, psychanalyste transgénérationnel et psychothérapeute, autrice du livre Psychogénéalogie des lieux de vie aux éditions Payot.

Si l'on s'installe dans un superbe appartement, mais que l'environnement ne convient pas, on se sentira forcément mal à l'aise. Ces facteurs sont indissociables.

S'acclimater à son nouveau quartier ou sa nouvelle ville en repérant les commerces, les jardins et autres lieux publics est important. Le voisinage permet aussi de créer des contacts humains, et même de nouvelles amitiés.

Des raisons profondes

Pour éviter une rupture trop violente, il faut essayer de comprendre cet événement que l'on a tendance à parfois minimiser. Christine Ulivucci décrit ce mécanisme psychologique comme une séparation voire une perte.

Il est particulièrement difficile de se séparer de son logement, car avec les années, il devient une seconde peau. On procède à une mue lorsque l'on déménage. Se recentrer sur soi est donc nécessaire, conseille la thérapeute. Penser que l'on abandonne tout de soi-même lorsque l'on quitte son ancienne demeure n'est pas vrai.

L'idéal est de mettre au clair ce qu'on veut changer dans son nouveau lieu de vie afin de se l'approprier. “Le déménagement est la construction d'une nouvelle étape de vie, il permet de créer une base rafraîchie et peut aussi comporter la force de combattre l'angoisse”, explique Christine Ulivucci.

Et si l'angoisse est trop intense, "cela est souvent le fait d'une séparation antérieure mal vécue et enfouie”, avance la psychanalyste. "Le déménagement peut parfois être vécu comme une forme de deuil. C'est donc plutôt sur un trauma ancien qu'il faudra se pencher."

Faire ses cartons est une bonne façon de digérer les souvenirs et les moments vécus dans la maison qui sera quittée sous peu.

Un déménagement heureux

Cédric Monrocq, 30 ans, a bien vécu son déménagement à Marseille. Paysagiste de métier, il a trouvé un travail dans sa branche au bout d'un mois, mais aussi maintenu une continuité dans ses activités de loisir : “je pratiquais le judo depuis 20 ans, la première chose que j'ai faite en arrivant, a été de trouver un club où pratiquer mon sport favori.”

Dans l'esprit de ce qu'expliquait Christine Ulivucci garder des habitudes qui ont trait à soi-même plus qu'à son lieu de vie est un des points sur lequel insister lors d'un déménagement.

Voyez votre déménagement comme le début d'une nouvelle vie pleine de promesses où vous aurez l'occasion d'éviter les erreurs du passé. On vous souhaite surtout bon courage pour porter les cartons !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Déménager malin !