| |

VANLIFE - Achat d'un véhicule, travaux d'aménagement, consommation électrique, courses... Quel est le budget à prévoir pour mener la “vanlife” ?

Entre la consommation électrique, les frais de carburants et les imprévus liés au véhicule, la vie à bord d'un van nécessite quelques ajustements. Mais est-ce que la vanlife est accessible à toutes et à tous ? Nous avons demandé à deux couples de vanlifers, le budget à prévoir pour vivre dans un van. Sortez les calculatrices !

L'achat du van : définir ses besoins

Un véhicule neuf, de grande taille et aménagé peut coûter jusqu'à 50 000 euros, nous apprend Frédéric. Mais vous pouvez en sortir pour bien moins cher, à condition de bien réfléchir à votre projet en amont.  

La première chose à faire est d'acheter un van qui réponde à vos attentes et besoins. “Est-ce que tu veux tenir debout à l'intérieur ? Est-ce que tu veux passer sous les barrières avec ? Tu veux vivre à l'année dedans ou non ?”, listent Luce et Pierre-François, co-organisateurs du festival et vanlifers à bord du Van Migrateur.

Le couple est parti sur un modèle “raisonnable”, un Renault Master L2H2, que Luce a acheté alors qu'elle était étudiante, pour 8500 euros. “Je me suis faite un peu avoir. Le van avait déjà été aménagé sommaire mais il était mal isolé. J'aurais pu l'avoir pour 5000 euros”, raconte-t-elle.

Entre 5 et 8000 euros, c'est le prix qu'il faut compter pour acheter un van de taille normale et d'occasion. C'est le cas de Frédéric et Caroline, vanlifers derrière le site “Casquette et Baskets” qui ont acheté leur van d'occasion en 2017 pour 6000 euros.

Et si vous souhaitez faire un prêt pour financer l'ensemble, sachez qu'il n'est pas possible d'obtenir un prêt immobilier pour ce type d'habitation sur roue, “ce sont des prêts à la consommation classiques”, précise Pierre-François.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vanlifers & Nomads 🌎🍀🚌💨 (@levanmigrateur) le

Les travaux d'aménagement : faire soi-même pour limiter les imprévus

Les deux couples que nous avons interrogés ont acheté leur van déjà aménagé. “Il y avait un lit, pas mal de rangements, une cuisine, une table”, se souvient Frédéric. Mais, comme leurs camarades du Van Migrateur, ils ont entièrement vidé l'intérieur pour réaménager l'intérieur selon leur goût.

Luce prévient : “on déconseille d'acheter un van déjà aménagé car tu ne connais pas l'aménagement, si quelque chose arrête de fonctionner, tu vas avoir plus de mal à le résoudre.

Le couple en a eu pour un peu moins de 5000 euros pour aménager l'intérieur de leur van, en se faisant aider de la famille et de professionnels ponctuellement.

Caroline et Frédéric eux ont dépensé 3000 euros pour des travaux d'aménagement qui ont compris “l'installation solaire, le chauffage, le bois, l'isolation et l'ameublement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caro & Fred / Love And Travel (@casquette_baskets_ontheroad) le

Au quotidien : une vie moins coûteuse qu'en appartement

Au quotidien, le budget changera du tout au tout si vous prenez la route ou décidez de poser votre van quelque part. “Notre budget mensuel pour le van est de 1000 euros quand on bouge et entre 300 et 500 euros lorsque l'on ne bouge pas”, nous explique Luce.

Mais de manière générale, les deux couples sont unanimes, vivre en van coûte moins cher que la vie en appartement. “Il n'y a pas de loyer, pas de box internet, pas d'abonnement EDF, ni d'eau à payer, pas de taxe d'habitation”, détaille Pierre-François.

Forcément sur un budget, ce n'est pas négligeable. L'installation de panneaux solaires permet aux deux vans d'être autonomes en électricité et l'eau peut coûter deux euros les 100 L dans certaines bornes. Sinon, ils se servent dans les fontaines !

On utilise 200 litres par semaine. Cela fait presque une douche par jour chacun, une vaisselle par jour et on remplit les gourdes. Et on lave même le chien”, souligne Luce.

Du côté de la nourriture, pas de grands changements à prévoir bien que Frédéric et Caroline reconnaissent ne pas se lancer dans de grandes recettes et font en fonction des produits locaux et de saison. Lorsqu'ils voyagent, le couple dépense environ 5 euros par jour pour deux personnes pour manger.

Enfin, la vie sur la route est pleine d'imprévus et personne n'est à l'abri d'une panne. Pendant leur roadtrip européen, Casquette et Baskets ont connu deux grosses pannes dont un problème d'embrayage qui a coûté 1500 euros.

Malgré les difficultés, ces passionnés restent positifs et encouragent celles et ceux qui en rêve à se lancer. “Ce n'est pas compliqué d'aménager un van. C'est juste long et il faut bien réfléchir le projet. N'importe qui peut le faire”, affirme Luce.

Pour vous donner encore plus envie de vous lancer, voici un aperçu des plus beaux vans visités lors du Vanlifest :