| | | | |

DÉCHETS A LA GOMME - La startup anglaise Gumdrop Ltd installe des poubelles à chewing-gums pour les recycler. À partir de cette matière, elle développe de nouveaux produits étonnants.

La bonne blague du chewing-gum dans les cheveux : tous ceux qui l'ont subie savent à quel point cette saleté est dure à enlever. Alors, imaginez cet effort multiplié par les centaines de milliers de chewing-gums jetés chaque année sur le bitume. C'est simple, en Angleterre, les mairies dépensent 66 millions d'euros pour les nettoyer.

Face au problème, la designer anglaise Anna Bullus (oui, son nom est prédestiné) a décidé d'inventer des poubelles spécialement faites pour jeter ces déchets qui ne sont pas biodégradables. D'ailleurs, l'apparence de ces poubelles a été conçue pour ressembler à un bonbon : roses fluo et en forme de boule, elles ne passent pas inaperçues dans l'université de Winchester, le premier endroit où elles ont été expérimentées.

Des baskets fabriquées avec du chewing-gum

Son entreprise Gumdrop ne se contente pas de récolter nos déchets, elle a aussi développé une nouvelle forme de plastique composée en partie de chewing-gum recyclé. Avec cette matière, elle produit toutes sortes d'objets : des mini-poubelles portables qui font porte-clé, des frisbees, des gobelets à café, des médiators pour guitares... et des baskets !

Chaussures recyclage chewing gum

© Les baskets fabriquées avec du chewing-gum (Gumdrop Ltd)

Seul souci, vous l'avez compris, ces nouveaux objets ne sont pas biodégradables non plus... Quand on lui demande si ça n'est pas un problème, Anna Bullus insiste sur le caractère global de sa démarche : "Si vous décidez de jeter un de nos produits dans une poubelle normale, alors oui, ils vont contribuer à dégrader notre environnement. Mais nous précisons bien que tous nos produits peuvent nous être renvoyés gratuitement par la poste, de façon à ce qu'ils rejoignent notre processus de recyclage à nouveau."

Elle ajoute : "Une grande partie de notre travail consiste à sensibiliser les gens et à les éduquer sur comment bien traiter leurs déchets." Après dix ans d'existence et plusieurs tonnes de chewing-gum recyclés, Anna aimerait bien installer ses poubelles en France notamment, où l'on peut déjà acheter ses petits porte-clés poubelles en ligne.

Et le chewing-gum dans tout ça ? Anna l'avoue : elle adore, elle en mâche et ses préférés sont les Stimorol.