| | |

ENFANT - Cette mesure qui entrera en vigueur en juillet 2021 doit permettre aux pères de s'impliquer davantage dans l'éducation des enfants.

Mercredi 23 septembre 2020, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé officiellement l'allongement du congé paternité en France, passant ainsi de 14 à 28 jours, nous apprend Le Monde.

Une bonne nouvelle pour les pères donc, mais aussi pour les mères puisque cet allongement joue en faveur de l'égalité femmes-hommes et d'une meilleure répartition des tâches à la maison !

"Des effets positifs sur le développement de l'enfant"

Apparu pour la première fois en France en 2002, le congé paternité dure aujourd'hui 14 jours : 3 jours de congé de naissance qui sont pris en charge par l'employeur et 11 jours qui sont financés par la Sécurité Sociale.

Mais de nombreuses tribunes ou rapports, comme celui de la commission d'experts menés par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, "1000 premiers jours", réclament un congé paternité plus long. Ce dernier réclamait même un allongement de 9 semaines, au nom "des effets positifs sur le développement de l'enfant". Malgré ces recommandations, le congé paternité double et passe à 28 jours, dont "7 jours obligatoires pour chaque jeune papa" a précisé le chef de l'Etat dans un post Instagram.

Des conséquences vertueuses pour l'enfant, mais aussi pour l'égalité femmes-hommes puisque ce congé a pour objectif de réduire les inégalités femmes-hommes, d'obtenir une meilleure répartition des tâches à la maison en impliquant davantage les pères dans l'éducation de leurs enfants.

La mesure qui entrera en vigueur en juillet 2021, est malheureusement encore bien loin de la législation norvégienne qui impose un congé paternité de quatre mois minimum. Le psychiatre Serge Hefez nous explique en vidéo pourquoi il doit devenir une obligation en France également :