| |

LOGEMENT - La chaleur émise par le data-center d'une entreprise va couvrir 80% des besoins en chauffage d'un immeuble parisien.

En 2008 la Commission européenne estimait que les centres de données consommaient 56 milliards de kilowatts, dont la moitié pour les refroidir. Au lieu de relâcher cette source de chaleur dans la nature, de plus en plus d'initiatives naissent pour la rendre utile et chauffer des logements.

C'est un concept dont vont profiter les nouveaux locataires des logements sociaux construit par Paris Habitat et bénéficieront d'ici deux ans d'une économie moyenne de 500 euros par an !

Couvrir 80% des besoins en chauffage

Le 20 septembre 2017, le bailleur social Paris Habitat a inauguré sur un ancien site du laboratoire des ponts et chaussées, 150 logements sociaux, une crèche, des commerces et un jardin.

La particularité de ces logements ? Partager le site avec le data-center de l'entreprise Free de 9 000 m2. La bonne nouvelle pour les habitants c'est que la chaleur émise par leurs nombreux serveurs informatiques assureront 80% de leurs besoins en chauffage et 50% des besoins en eau chaude.

Grâce à ce partenariat inédit, l'ensemble des foyers bénéficieront d'ici deux ans, d'une économie moyenne de 500 euros par an sur leur facture.

Une belle initiative qui nous rappelle celle de la société Qarnot Computing qui chauffe des logements sociaux avec des ordinateurs.