MAKERS - Une borne d'arcade, une enceinte bluetooth, ou encore un cadre slow-motion : les frères Poulain partagent sur Youtube leurs projets les plus fous.

Chez les frères Poulain, Artus est le plus manuel. “À 4 ans, il a demandé une scie sauteuse et il l'a eu”, se souvient son frère aîné, Baptiste. lui, est le scientifique, passionné d'informatique. “J'ai commencé très jeune à désosser des ordinateurs.”

Ils ont “fusionné leurs compétences” pour créer une chaîne Youtube au ton décalé, Les Frères Poulain. À 25 et 30 ans, ils s'y amusent à bricoler une borne d'arcade de A à Z, une enceinte bluetooth, ou encore un “cadre slow-motion”, qui crée une illusion d'optique fascinante.

Une petite fleur placée dans ce cadre semble se mouvoir au ralenti, grâce à un éclairage LED saccadé, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous :

Deux fois par semaine, des vidéos pleines d'autodérision

Les deux complices nous reçoivent par écran interposé, via Skype, dans leur atelier, au sous-sol de la maison où ils vivent en coloc.

Ils commencent à y être un peu à l'étroit, à force d'y entasser leurs outils. Surtout que, debout, ils frôlent le plafond.

Ça ne les empêche pas d'y passer toutes leurs journées. “Et nos nuits sont courtes”, ajoute Baptiste. Tous les deux sont capables de bosser jusqu'à deux heures du matin pour perfectionner un effet spécial sur une vidéo.

Leur acharnement paye ! Ils assurent le show, comme dans cette vidéo où ils survendent leur création, la guillotine à saucisson, façon télé-achat à l'américaine. “Amazing !

 

Baptiste a été chroniqueur scientifique et Artus, décorateur, pour l'émission de télévision Plus ou moins geek. Ensemble, ils ont aussi travaillé comme chefs décorateurs pour la web-série La Théorie des Balls, dont chaque épisode dépasse le million de vues sur Youtube.

Ils ont lancé leur propre chaîne en 2015, et même s'ils continuent de travailler comme conseillers audiovisuels, depuis 8 mois, le DIY est devenu leur première activité. Ils y partagent de nouveaux projets toutes les semaines. Un rythme soutenu permis par Jim, un ami monteur et graphiste, qui œuvre derrière la caméra.

Makers de la première heure

Les deux frères sont passionnés par l'univers geek et DIY depuis des années. Ils ont fabriqué leur première imprimante 3D il y a 5 ans, alors qu'il “n'y avait même pas encore de tutoriel” en ligne.

Quand ils ont vu qu'ils pouvaient matérialiser n'importe quelle forme modélisée sur leur ordinateur, ils ont “adhéré tout de suite”.

Quand ça marche du premier coup, ça ne m'intéresse pas”, assure Artus, têtu, qui veut tester les limites de cette méthode de fabrication. Ils explorent donc les possibilités de l'impression 3D, loin d'être gadget à leurs yeux, comme ici où ils testent la solidité d'équerres imprimées en 3D :

Faire soi-même, expérimenter, partager… Même s'ils ne fréquentent pas les FabLabs, ces ateliers où chacun peut apprendre à utiliser les outils numériques, les frères Poulain cochent toutes les cases pour être de vrais makers, des bidouilleurs qui mettent leurs connaissances à la disposition de tous.

Je me considère d'abord comme un Youtubeur. Et puis, je vois des gens sur Internet, ils sont tellement plus doués”, nuance Artus. “Ils ne renoncent jamais”, confirme Baptiste, en évoquant ces internautes qui consacrent tout leur temps libre à créer et prennent toujours le temps de répondre sur les forums aux questions des autres bricoleurs. “Il y a des gens qui vivent maker.

Un peu comme eux, finalement… “Quoi de plus beau que la transmission ?”, interroge Baptiste ? Peut-être le plaisir de retomber en enfance, en construisant un passe-trappe, ce jeu en bois intemporel. A réaliser avec des outils de professionnels, comme eux, ou tout simplement, chez vous, avec une scie à mains et quelques clous !

Passez à l'action