| | | | |

SANTÉ - Combien de personnes pouvez-vous inviter ? Comment faire votre plan de table ? Fini le casse-tête, grâce à cette check-list de gestes barrières anti-Covid.

Vous vous sentez perdu-e à force de lire des articles sur les gestes barrières à respecter pour limiter les risques de transmission de Covid-19 ?

Pas facile de préparer Noël en toute sérénité. Mais quelques réflexes peuvent faire toute la différence. On fait le point avant les échanges de cadeaux !

Combien d'invités autour de la table ?

6 adultes maximum à table, c'est la recommandation du gouvernement. Mais cette jauge peut être réduite (ou très légèrement augmentée) en fonction de la taille de votre habitation et de la présence ou non de personnes plus vulnérables, par exemple de plus de 65 ans.

"Si c'est une grande maison avec des convives de plus de 40 ans, pour moi, dix ce n'est pas choquant", indique ainsi dans Ouest France le Pr Didier Lepelletier, infectiologue au CHU de Nantes et membre du Haut conseil de la santé publique.

À quoi d'autre faut-il faire attention ?

Le nombre de convives n'est bien sûr pas le seul facteur de risque. Le lieu où vous vous retrouvez est déterminant : le virus se transmet plus facilement en intérieur, car en extérieur il sera dispersé par le vent. Fêter Noël dans le jardin est une bonne idée, mais sinon pensez à aérer régulièrement !

Ensuite, tout dépend du temps que vous passez ensemble, de votre proximité les uns avec les autres, du fait que vous gardiez un masque ou non...

C'est ce que montre bien le simulateur mis en place par Nice Matin pour évaluer le risque de contamination. Surface de la pièce, nombre de convives, avec ou sans masque, en ouvrant les fenêtres ou non... vous pouvez tester différentes configurations et scénario.

Par exemple, d'après ce simulateur, dans un salon de 25 m2, fenêtre fermée, dans laquelle vous resteriez 5 heures avec 6 personnes sans masque, dont une infectée au Covid-19, qui parle 50 % du temps à voix normale, en respectant une distance d'1,50 m : vous auriez 30 % de risque d'être infecté-e. En ouvrant la fenêtre 10 minutes toutes les heures, le risque tomberait à 12 %.

Alors, quels gestes barrières retenir ?

Bonne nouvelle, les Agences Régionales de Santé ont tout résumé sur deux affiches, que vous pouvez retrouver ci-dessous, ou en meilleure définition sur ce site.

Avec les personnes vulnérables, il y a quelques précautions supplémentaires à prendre : vraiment se limiter à 6 personnes maximum autour de la table, garder un masque et aérer sans modération. Retrouvez la check-list si vous invitez une personne à risque.

D'accord, mais pourra-t-on s'embrasser à Noël ?

Pas de bise, pas de poignée de mains non plus ! Mais alors, comment échanger un peu de tendresse, si les câlins avec vos proches vous manquent trop ? Le Journal du Dimanche a publié une série d'illustrations qui peuvent vous aider.

Par exemple, entre adultes, optez pour une accolade rapide, en tournant le visage dans le sens opposé. Pour embrasser un enfant, un bisou sur le haut de la tête, en se plaçant derrière lui, réduit les risques. De préférence à l'extérieur, et toujours avec le masque. Retrouvez les détails pour des embrassades plus sûres.

Vous avez toutes les informations pour passer un bon Réveillon. Et puis, il y a une chose que vous pouvez faire sans aucun risque ni inquiétude : dire à vos proches que vous les aimez, même si ce n'est pas toujours le plus facile.