| | |

HIVER - Le ramonage vous assure un feu plus sécurisé, mais vous permet aussi de faire des économies.

Avec les températures qui chutent, le balai des ramoneurs, hérissons sur l'épaule, a repris son cours. Si l'on peut ramoner sa cheminée toute l'année, les mois de septembre à novembre sont les plus propices, juste avant de rallumer son feu pour se réchauffer en regardant danser les flammes.

Pourquoi faut-il ramoner sa cheminée ?

Tout d'abord parce que c'est une obligation légale, pour garantir la sécurité de tous. La réglementation est fixée au niveau local, par l'intermédiaire d'un arrêté préfectoral, consultable à la mairie de votre ville. Ce document prévoit que les cheminées doivent être ramonées une fois par an.

Ensuite, parce que le ramonage permet d'éliminer tous les dépôts qui se seraient entassés dans le conduit de votre cheminée. Un conduit propre permet d'amoindrir les risques d'intoxication au monoxyde de carbone ou d'incendie du conduit de cheminée.

Si le conduit est mal entretenu, les gaz refoulent dans la maison et il est possible de se faire intoxiquer”, explique monsieur Tronel, de l'entreprise éponyme, spécialisée dans le ramonage de cheminée depuis près de 100 ans.

Enfin, parce qu'une cheminée bien ramonée a un bon tirage, ce qui vous permet d'utiliser moins de combustible. Si votre conduit est obstrué, il sera nécessaire de consommer davantage de bois. Donc dépenser plus d'argent.

Faire appel à un professionnel pour le ramonage

Il est conseillé de faire appel à un professionnel, qui ramonera votre conduit en une vingtaine de minutes, pour une somme comprise entre 40 et 80 euros.

À la fin du ramonage, il est nécessaire d'obtenir un certificat de ramonage attestant qu'il a bien été effectué. Il est nécessaire de le garder précieusement, il pourrait être utile à votre assureur en cas d'incendie de votre domicile”, indique le ramoneur.

Quant aux bûches ramoneuses vendues en magasin, mieux vaut les éviter. “Elles ne remplacent pas un ramonage à la brosse et surtout elles fragilisent les joints du conduit de cheminée à terme. Ce qui peut entraîner une pénétration de gaz à l'intérieur des habitats” explique monsieur Tronel.

Qui doit payer le ramonage ?

Le ramonage est à la charge de l'occupant de la maison ou de l'appartement. En cas de location, le ramonage est à la charge du locataire (comme l'entretien de la chaudière).

Si vous ne savez pas comment trouver de ramoneurs près de chez vous, ce site répertorie tous les professionnels de France.