| | | |

TRAVAUX - Dans cet appartement, une verrière en bois remplace une cloison pour agrandir l'espace et illumine une décoration éclectique.

Cette rénovation est la preuve qu'une verrière transforme un espace de vie. Dans cet appartement, elle ouvre de nouvelles perspectives.

"Depuis la porte d'entrée, on voit le parc à travers la fenêtre de la chambre, située de l'autre côté du salon", explique Marie Froideval, designer d'espace fondatrice du studio Mariekke, sollicitée par les nouveaux propriétaires pour réaliser une étude avant travaux.

Ce couple avec deux enfants quittait un appartement très ouvert pour ces 55 m2 et voulait conserver une impression d'espace et de luminosité. Défi relevé haut la main.

Fiche de chantier

Ouvriers

Artisans.

Durée des travaux

1 mois pour l'étude, 3 semaines de travaux.

Budget

25 000 euros pour le ponçage des parquets, la peinture, la verrière, la mise en place de la cuisine, les aménagements sur-mesure.

 

Plan de l'appartement rénové

Marie Froideval a travaillé notamment sur la cuisine, le salon et la chambre parentale, dont la disposition est présentée sur le plan ci-dessous. Les autres pièces, laissées en blanc, sont la chambre des enfants et la salle de bains.

L'appartement remanié.

L'appartement remanié. © Studio Mariekke

La circulation de l'appartement a été modifiée : on ne rentre plus dans la chambre parentale par le couloir, mais par une porte dans la verrière du salon.

Une verrière blanche pour agrandir l'espace

Première transformation : la cloison séparant le salon et la chambre parentale a été supprimée et remplacée par une verrière. Celle-ci a été légèrement reculée par rapport à la cloison initiale, pour gagner de l'espace dans la chambre.

Le salon avant.

Le salon avant. © Studio Mariekke

La chambre parentale aujourd'hui.

La chambre parentale aujourd'hui. © Studio Mariekke

La verrière qui remplace la cloison entre le salon et la chambre.

La verrière qui remplace la cloison entre le salon et la chambre. © Studio Mariekke

La verrière a été réalisée en bois plutôt qu'en métal, pour alléger le budget et s'harmoniser avec les moulures au plafond.

Elle est peinte dans un blanc légèrement plus foncé que celui des murs et du plafond pour apporter du relief.

L'astuce de Marie Froideval : tout le soubassement de la verrière est une commode. Ce rangement sur mesure est accessible depuis la chambre parentale, mais empiète sur le salon et non pas sur la chambre, comme on le voit ci-dessous.

© Studio Mariekke

Zoom sur la tête de lit bleu électrique

Derrière le lit, une portion du mur, peinte en bleu électrique, attire l'?il.

© Studio Mariekke

"C'était intéressant de casser la symétrie de la verrière par une forme déconstruite, derrière", estime Marie Froideval.

Une cuisine ouverte sur le salon

La cuisine était déjà ouverte sur le salon, mais on venait buter sur un bar en arrondi, assez haut. Marie Froideval l'a fait casser, pour mettre à la place séparation à hauteur d'un plan de travail classique (93 cm).

À gauche, la cuisine avant. Au milieu et à droite, la cuisine aujourd'hui.

À gauche, la cuisine avant. © Au milieu et à droite, la cuisine aujourd'hui. Studio Mariekke

Pour gagner de la place, les meubles hauts montent maintenant jusqu'au plafond. "On a joué au Tetris pour faire avec cette pièce assez biscornue", note la designer d'espace.

Le blanc des murs et des meubles avec le bois chaleureux du plan de travail, et avec le bleu marine foncé peint sur le mur à la place de la crédence.

Marie Froideval imagine une évolution possible : peindre tout le mur du fond de la cuisine dans ce bleu foncé, pour créer encore plus de profondeur.

La nuance de bleu dans la chambre des parents a été choisie pour rappeler celle des carreaux de ciment dans la cuisine.

Un savant mélange de déco pop, scandinave, rétro...

Les propriétaires se sont chargés de la déco, sur les suggestions de Marie Froideval. Le résultat est assez éclectique : on remarque une table basse scandinave, un canapé rétro, des pièces design, comme une table dessinée par les frères Bouroullec.

© Studio Mariekke

Dynamique, ce style est mis en valeur par les murs laissés blancs.

© Studio Mariekke

Quelques touches de pop culture, comme une lampe Monkey ou un tableau façon bande dessinée, cohabitent avec un kilim (un tapis traditionnel tissé à plat) dans l'entrée.

© Studio Mariekke

L'ensemble garde sa cohérence grâce au fil conducteur choisi par Marie Froideval : le bleu, dont on retrouve une teinte différente dans chaque pièce.

À retenir

  • La commode "déportée" dans le salon, sous la verrière, pour gagner de la place dans la chambre.
  • La verrière et les rangements sur mesure dans un blanc différent de celui-des murs, pour plus de relief.
  • Les différents styles qui s'accordent différemment grâce à la couleur choisie comme fil conducteur.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Idées déco !

Passez à l'action