| | | |

ENFANT - Louna 18 mois a une jolie chambre bien décorée. Mais elle est petite et encombrée. Voici les conseils d'une coach en rangement à ses parents.

Mis à jour le 8 mai 2017 avec les retours de Cindy, qui avait sollicité 18h39 pour cet article.

"Même rangée, la chambre de ma fille paraît en bazar, auriez-vous des astuces pour l'aménager au mieux ?" C'est l'appel que nous a lancé Cindy, 28 ans.

La jeune femme et son compagnon voudraient offrir une cuisine miniature à leur fille, qui aura bientôt deux ans. Mais où lui trouver une place dans la petite chambre de 10 m2 ? Malgré leurs efforts pour faire du tri, en se séparant par exemple du parc d'activités, la pièce semble toujours encombrée.

Nous avons donc sollicité Magalie Jayat, coach en rangement à Bordeaux (Gironde) pour des conseils éclairés.

Faire un vrai tri et alterner les jouets à disposition dans la chambre

"Dans une chambre d'enfant, on joue, on se détend, on s'habille, on crée, on travaille pour les plus grands. Il y a beaucoup de fonctions, donc c'est normal que ce soit un peu le bazar", commence la coach, rassurante.

Mais dans cette petite chambre, son premier conseil pour ranger plus facilement est de faire un choix parmi les jouets et les peluches d'une part, et parmi les objets et meubles qui prennent le plus de place au sol d'autre part.

La chambre aujourd'hui.

La chambre aujourd'hui. © Cindy pour 18h39

La chambre rangée selon les conseils de Magalie Jayat.

La chambre rangée selon les conseils de Magalie Jayat. © Lena Piroux

Magali Jayat s'interroge d'abord sur le tipi installé dans un coin de la pièce. "C'est un endroit de calme, c'est une bonne idée. Mais est-ce vraiment utile à son âge, ou est-ce qu'elle en profitera davantage plus tard ?" Il pourrait, à son avis, être remplacé par quelques coussins au sol. Même questionnement pour le bureau.

Mais Cindy trouve dommage de s'en séparer : "Le tipi et le bureau sont vraiment investis par notre fille bien qu'elle n'ait que 18 mois. Il ne se passe pas une journée sans qu'elle ne s'installe sur son bureau pour y faire des puzzles, ni dans son tipi pour y lire un livre."

Une solution pour gagner quand même de l'espace peut être d'établir un roulement entre les jouets en stockant une partie d'entre eux ailleurs, comme le suggère la coach, pour qu'ils ne se trouvent pas tous dans la chambre en même temps.

Choisir des rangements adaptés

Ici, les seuls rangements sont la table à langer, la commode, et quelques petites étagères. Résultat, la plupart des jouets sont posés au sol.

Magalie Jayat conseille au moins un rangement vertical supplémentaire. Elle envisage par exemple de rajouter une armoire pour ranger les vêtements qui vont prendre de plus en plus de place, à mesure que la petite fille grandit.

Certains jouets pourraient alors trouver leur place dans la commode. Comme elle est peu profonde, Louna pourrait accéder elle-même à ses jeux, à condition de fixer la commode au mur pour ne pas qu'elle bascule et de prévoir des butées pour les tiroirs.

Autre possibilité : des casiers empilés ou alignés, pratiques car facilement accessibles pour un enfant. Une étiquette (ou une photo) sur chaque case pour identifier les jouets à y ranger, et le tour est joué.

Concernant les boîtes et les petites valises empilées sur les étagères, la coach recommande de ne les garder que si elles servent à ranger des accessoires et des jouets. "C'est bien de vouloir faire joli, mais il faut que ce soit pratique", estime-t-elle.

Faire du rangement un jeu d'enfant

Magalie Jayat termine avec quelques conseils pour apprendre à son enfant à ranger ses jouets, à adapter à mesure qu'il grandit.

  • Commencer par ranger avec lui, en l'intégrant au jeu : "Les poupées vont dormir dans leur maison", "qui range le plus vite ?".
  • Expliquer qu'il faut ranger le jeu que l'on vient de terminer avant d'en sortir un autre.
  • L'accompagner en lui fixant des missions, en disant par exemple "range tes cubes" plutôt qu'un général "range ta chambre".
  • Puis lui laisser plus d'autonomie : "Tu ranges tes petites voitures pendant que je prépare le repas".

À retenir

  • Avant d'acheter de nouveaux rangements, commencer par faire un tri et donner une partie des jouets, à une association par exemple.
  • Si l'on ne peut se résoudre à se séparer des jouets, instaurer un roulement pour qu'ils ne soient pas à disposition dans la chambre en même temps.
  • Choisir des meubles de rangement à la hauteur de votre enfant, et d'autres plus hauts, pour ce qu'il n'utilise pas tous les jours.

Passez à l'action