Cet assistant connecté français est spécialement conçu pour gérer le quotidien en famille

OBJET CONNECTÉ - L'assistant personnel Wizzili ne répondra pas à toutes vos questions farfelues, mais il vous aidera à gérer votre planning, celui des enfants, et les courses.

Votre fille revient de l'école alors que vous êtes encore au travail. En posant son sac dans l'entrée, elle lance "Salut Wizzili, je suis rentrée !". Aussitôt, vous recevez une notification sur votre téléphone, pour vous rassurer.

Wizzili est un nouvel assistant connecté conçu par une entreprise toulousaine, et disponible dans les mois à venir. À la différence de Google Home ou Alexa, les plus connus des assistants personnels, pas question de lui demander de vous renseigner sur la taille du président ou les derniers résultats de votre équipe de foot préférée. Ce petit boîtier qui tient dans la main ne va pas chercher d'informations pour vous sur Interner. Il se concentre uniquement sur l'organisation du quotidien au sein de la famille.

Le tableau de bord du foyer, pour faciliter la gestion du quotidien

Il est par exemple possible de lui demander d'ajouter un produit sur la liste des courses ou encore de vous rappeler un rendez-vous. "Sur l'application mobile, je vais avoir tous les calendriers de tout le monde, les messages qui transitent, explique Grégoire Tyrou, le fondateur de Wizzili. Ça va être le tableau de bord du foyer. L'objectif, c'est que l'information circule plus facilement entre les membres de la famille."

© Wizzili

Pour son lancement, dans les mois à venir, cet assistant connecté se concentrera sur l'organisation interne du foyer. Mais à terme, Grégoire Tyrou imagine d'autres fonctionnalités : communiquer les messages de l'école, du club de sport, de musique... "Aujourd'hui, beaucoup de choses passent par les e-mails et parfois, les informations se perdent", estime-t-il. Wizzili pourrait être connecté avec des services de drive, pour commander directement vos courses.

Un assistant connecté qui protègera vos informations personnelles

Mais ce boîtier intelligent ne risque-t-il pas d'en savoir trop sur votre vie de famille ? "Le vrai problème pour nous, c'est que Google sache à quelle heure rentrent les enfants, chez quel médecin je vais, de donner à d'autres entreprises une connaissance intime de ce qu'on est", répond Grégoire Tyrou. "Notre modèle économique est basé sur le respect de la vie privée, les données ne vont pas être utilisées pour faire du ciblage publicitaire."

Les données ne seront pas stockées à la maison. Si cela avait été le cas, l'objet aurait coûté plus de 129 euros, le prix de vente prévu, assure le chef d'entreprise. Les informations seront conservées sur des serveurs en France, chez OVH. "Où est ce que mes données sont le plus sécurisées ? Le réflexe serait de dire "chez moi". Mais c'est plus subtil que cela... Sur ce dernier point je me permets de faire un parallèle avec le domaine bancaire. Où mon argent est-il mieux gardé ? Sous mon oreiller ou sur mon compte en banque ?", poursuit Grégoire Tyrou.

Quant à l'empreinte vocale des utilisateurs, qui sert à la reconnaissance vocale, il garantit qu'elle sera supprimée dès qu'une personne se désinscrira du service. Mais c'est surtout le texte des demandes faites à Wizzili qui sera utilisé pour améliorer le service, après avoir été anonymisé.

Outre la sécurité, le dernier débat en date concerne la voix des assistants personnels sur le marché, une voix trop souvent féminine, ce qui renforcerait les biais sexistes selon un rapport de l'ONU. Pour Wizzili, il sera possible de choisir une voix féminine ou masculine. Son nom se veut d'ailleurs neutre, et fait référence à "wizzard", sorcier en français.

Grégoire Tyrou confie avoir pensé à Ma sorcière bien aimée, qui règle les problèmes quotidien d'un mouvement de nez. Une série loin d'être progressiste, avec une sorcière cantonnée au rôle de parfaite ménagère ! Mais peut-être que Wizzili participera à ce que tout le monde dans la maison pense à compléter la liste des courses...

Ce site utilise Google Analytics.